Accueil A LA UNE Marche des forces sociales : des arrestations signalées

Marche des forces sociales : des arrestations signalées

La société civile tenait coûte au coûte organiser sa marche pacifique prévue ce lundi 23 juillet 2018à Conakry pour protester contre l’augmentation du prix du carburant à la pompe.
Au lieu du ralliement pour démarrer la marche, les forces sociales ont été empêchés par les forces de l’ordre. Des arrestations arbitraires ont été remarqué dans les différents quartiers environnant.
Certains policiers offensaient dans des cours pour aller chercher des jeunes adolescents pour les embarquer.
Au total 6 manifestants ont été arrêtés. Parmi eux, figure le comédien Mamadou Thug.
Selon général Bafoé Camara, ils sont là pour faire respecter la loi à la société qui veut coûte au coûte manifester malgré l’interdiction des autorités.
Cette marche était autorisée au début par les responsables des deux mairies concernées avant que le gouvernorat ne l’interdit à la veille.
Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com
Tel: (+224) 656-77-52-34

AUCUN COMMENTAIRE