Manque d’infrastructure routière: la région forestière risque d’être coupée de Conakry

Le calvaire des usagers est loin d’être éradiquer par  le gouvernement guinéen. Mardi 28 août 2018, le conseil préfectoral de la jeunesse en collaboration avec les syndicats  des transporteurs de Macenta étaient en action sur la route nationale entre le village  de Gozobou dans Macenta et le district de Kondebadou dans la préfecture de Gueckedou.

Il était question de cimenter les nids de poules  très profondes  à  travers les pierres et du granite. Parlant de ces travaux, le président du conseil préfectoral de la jeunesse de Macenta  N’Faly  Traore dit Yapiyapo a indiqué : « Nous sommes ici pour  remblayer les trous à la place des députés.  Cette région qui est le grenier de la Guinée,  prétend être coupée de la capitale Conakry. Cela devrait attirer les autorités du pays s’ils avaient pitié du peuple surtout le ministère des travaux publique. Aujourd’hui à leur place, nous avons prévue de fermer les trous  avec 7 chargements de pierre et de granite avec nos maigres moyens. Mais, nous avons réussi à transporter pour le moment quatre 4 chargements et les trois (3) seront fait après la cotisation.  C’est très grave pour la préfecture de Macenta que cela se passe sous l’œil impuissant du gouvernement Kassory », a-t-il déploré.

Cette préfecture de la région forestière a été toujours oubliée par les régimes que la Guinée a connus. Malgré leur soutien à l’endroit de ses dirigeants. « Pour illustration pendant que les usagers de la route nationales sont entrains de trainer dans la boue, les milliards sont injectés pour la célébration de la Mamaya à kankan à l’occasion de la fête de tabaski ».

Remonté de cette situation, N’Faly Traoré a fait savoir qu’il  y a même des usagers qui passent de trois à quatre jours avant de traverser cette boue parce que dit-il, quand un gros porteur est enfoncé c’est tous le système de circulation qui est bloqué. « Nous avons compris que les gouvernants  ont souvent berné des populations dans la farine. Si non la préfecture de Macenta à fait quoi pour mériter ça? », s’est interrogé le président du conseil préfectoral de la jeunesse de Macenta

Zézé Enema Guilavogui pour Aminata.com

zezeguilavogui661@gmail.com

Tel:(+224) 622 34 45 42

 

Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Share
Published by
Alpha Oumar Diallo

Recent Posts

La Fondation Orange Guinée inaugure de nouvelles Ecoles Numériques en Basse Guinée

#Programme Citoyen Orange C’est en présence du Directeur Afrique du Mécénat de la Fondation Orange Groupe, de le Secrétaire Générale…

4 heures ago

Urgent : Sidya Touré de l’UFR démissionne de ses fonctions de haut représentant du chef de l’Etat

Le leader de l’Union des Forces Républicaine vient de claquer à la porte ce mardi 11 décembre 2018 à son…

15 heures ago

Assemblée Nationale : les Ministres se succèdent à l’hémicycle pour défendre leurs budgets

Les travaux de la session budgétaire 2019 se poursuivent au parlement guinéen. Au cours de cette période, les ministres des…

15 heures ago

Dalein intimidé : « lorsque j’ai entendu, j’ai eu peur »

Après plus d’un mois depuis la publication d’un article accablant contre le leader de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée…

16 heures ago

Edito : Alpha Condé déconnecté de la foudroyante galère des Guinéens

C'est du pléonasme d'écrire que les Guinéens sont pauvres. La pauvreté s'est accrue de telle sorte que le fléau est…

17 heures ago

“Il y a des apprentis sorciers dans ce pays qui mettent de l’huile sur le feu”

Présent à la cérémonie de célébration  du 70ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme ce 10 décembre…

19 heures ago