A LA UNEPolitique

Manifs en Guinée : le commerce paralysé sur l’axe Hamdallaye, Bambeto et Cosa

Le secteur du commerce est resté paralysé ce mardi 28 janvier 2020 sur l’axe Hamdallaye Bambeto et Cosa suite au mot d’ordre à la résistance active contre le 3ème mandat lancé par le Front National pour la Défense de la Constitution.

Les citoyens de ce tronçon qui sont souvent victimes lors des manifestations en Guinée ont comme d’habitude observé le mot d’ordre de grève contre toute modification de la constitution guinéenne.

En plus de la paralysie de la circulation, des magasins et boutiques sont restés fermés. Interrogé devant sa boutique, Ibrahima Diallo nous a indiqué qu’il a peur d’ouvrir sa boutique pour éviter d’être attaqué par des gens mal intentionnés.

« Aujourd’hui, c’est la grève. Là je suis devant ma boutique, mais j’ai peur de l’ouvrir pour ne pas que des gens mal intentionnés viennent m’attaquer. Donc, je préfère rester devant ici en veillant sur ma boutique », nous a-t-il déclaré.

Contrairement aux manifestations précédentes, les forces de l’ordre ne se sont pas attaqués à des boutiques nous a confié un activiste de la société civile.

« Le mot d’ordre du FNDC, comme toujours a été largement suivi sur l’axe Hamdallaye, Bambeto et Cosa. Comme vous le constater, les boutiques et magasins sont fermés. Les forces de l’ordre cette fois-ci n’ont pas offensé les boutiques comme ils l’ont fait lors des dernières manifestations. Depuis qu’on les a filmé en train de mettre du feu sur une boutique à Koloma, ils se méfient maintenant », a indiqué Ibrahima Aminata Diallo, président du PJDD.

A LIRE =>  Guinée: le tout puissant Aboubacar Fabou Camara ancien patron de la DPJ mis aux arrêts

Cette paralysie du secteur du commerce inquiète la majeur partie des citoyens quand on sait que certains vivent au quotidien.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »