orange guinee guicopres uba guinee votre
Boureima Condé, ministre de l'administration du territoire et et Denis Hankins, ambassadeur des États Unis en Guinée
Boureima Condé, ministre de l'administration du territoire et l'ambassadeur des États Unis en Guinée, Denis Hankins

Manifestation à Coyah et Kamsar : le gouvernement dresse son bilan 

Suite aux affrontements entre manifestants et forces de l’ordre dans la journée du mardi 12 dans la préfecture de Coyah et la sous-préfecture de Kamsar, le gouvernement guinéen a dressé son bilan dans la soirée à la télévision nationale (RTG).

Lu par le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, général Bouréma Condé a confirmé les cas de morts sans préciser les chiffres. Contrairement aux sources hospitalières qui parle de 07 morts et plusieurs blessés.

Dans la journée du mardi 12 mai, des violences ont éclaté dans la préfecture de Coyah et la sous-préfecture de Kamsar, enregistrant plusieurs cas de mort.

Selon le bilan du gouvernement, Malgré l’intervention des forces de l’ordre, précédée par des appels au calme, ces mouvements ont causé des dommages importants. Des cas de mort et de blessé, ont été enregistrés malheureusement, aussi bien dans le rang des manifestants que celui des forces de l’ordre.

 

« On a noté également, des dégâts matériels importants. Le domicile du maire de Kamsar incendié, le commissariat central de Coyah, les postes de police et de gendarmerie de Manéah vandalisés. Des véhicules d’intervention dont des ambulances, saccagés. Le gouvernement invite tous les manifestants à la retenue, présente ses condoléances aux familles éplorées et souhaite prompt rétablissement aux blessés », a-t-il lu avant d’ajouter : « En tout état de cause, toutes les personnes qui seront tenues responsables de ces troubles, répondront de leurs actes, devant la loi ».

 

A LIRE =>  Dalaba- Les transporteurs à l’épreuve du covid-19

Les populations de Coyah manifestent pour la délocalisation d’un barrage érigé par la police à Friguiady pour éviter la sortie de Conakry pour l’intérieur du pays, dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. Quant à ceux de Kamsar ont exprimé leur ras le bol pour le manque d’électricité et d’eau potable à la pompe.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »