A LA UNENouvelles des Regions

Mamou: incinération d’une dizaine de tonnes de produits qui peuvent provoquer une intoxication alimentaire 

Les autorités de la préfecture de Mamou en moyenne Guinée et l’antenne locale ont incinéré plus de huit (8) tonnes de produits périmés à Dounkiwal ce samedi 13 février 2021.  Selon un confrère basé dans la ville carrefour, cette incinération de ces produits impropres à la consommation. Il s’agit entre autres, de produits alimentaires, des produits cosmétiques, alcools et farines frelatés.

Aux dires de Mamadou Marouf Diallo  responsable de la section contrôle qualité de la préfecture de Mamou, ces produits(8 tonnes kilogrammes)  particulièrement sensibles et qui peuvent provoquer une intoxication alimentaire, ont été ont été saisis conformément aux lois et principes, dans l’unique but de protéger la santé des consommateurs.

À l’en croire, il s’agit de produits alimentaires de cinq(5) tonnes; des produits cosmétiques de 650 kilogrammes ; une tonne de produits pharmaceutiques; 150 litres d’alcools frelatés et 2 tonnes de farines.  Interrogé, Faoro Kolié Substitut du procureur près le tribunal de première instance (TPI) de Mamou a indiqué que le code pénal guinéen à son article 880 réprime vigoureusement cette pratique et punit toute personne qui serait déclarée coupable à une peine allant de 3 mois à 3 ans d’emprisonnement et une amende de 1 million à 5 millions de francs guinéens.

 

Avant de terminer, il a fait savoir que  la consommation des produits périmés est à la base de la plupart des maladies dont souffrent certains citoyens à travers le pays. Il n’y a pas longtemps, une importante quantité de produits périmés avait été saisie et incinérée dans la préfecture de Labé.

A LIRE =>  Transition en Guinée, résumé de la journée du mercredi, 17 novembre 2021:

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »