Mamou : des usagers bloqués par des individus qui se réclament forces sociales

A l’occasion des trois jours de villes mortes déclenchés par la société civile guinéenne à défaut de la marche du lundi dernier reporté à une date ultérieur, des individus qui se réclament de la société civile bloquent des usagers à 5 kilomètre du centre-ville de Mamou.

Un passager en partance pour Dabola qui est confronté à cette situation a contacté notre rédaction pour nous décrire ce qui se passe à la rentrée de la ville carrefour Mamou.

« Après deux villes traversées, Coyah et Kindia, on est à Mamou centre. Avant Mamou centre, à 5 kilomètres de la ville, on a rencontré des individus qui se sont présentés comme des syndicalistes à la fois de leur gare-voiture. Pour un moment, des représentants des forces sociales à Mamou. Ils viennent dire aux chauffeurs de donner les papiers pourquoi ? On ne sait pas.  Quand vous donner les papiers, vous continuez, vous rentrez dans la ville, vous les attendez maintenant comme beaucoup de véhicules attendent et ils ont une heure à laquelle, ils vont quitter à leur lieu de base pour rentrer dans la ville là où des vingtaines de véhicules sont garés pour les attendre. Quand ils viennent, on ne sait pas ce qui va se passer », nous a déclaré notre source d’information.

Il est à savoir si les structures sociales qui ont lancé ces manifestations maitrisent la situation dans le tout pays ? Ou ils le font en complicité des leaders sociaux basés à Conakry à travers leurs structures sociales.

Dans le communiqué des acteurs de la société civile, il n’a été autorisé à personne d’empêcher les usagers à marcher durant ces trois jours de villes mortes.

Au même moment l’Etat devrait prendre des mesures. Les gendarmes présents sur les lieux s’occupent à la sécurisation de magasins et des stations, pendant que des usagers innocents sont laissés à la merci des individus venant de partout en train d’empêcher des gens à circuler comme ça se doit.

Jusqu’à ce qu’on mettait cette information en ligne, des chauffeurs dont leurs dossiers se trouvaient avec ces individus ne savaient pas la cause pour laquelle on les a retiré leurs dossiers et ils sont en attentes avec leurs passagers au centre-ville de Mamou.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34

Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Share
Published by
Alpha Oumar Diallo

Recent Posts

Affaire de 3ème mandat : Dalein invite ses militants à barrer la route à Alpha Condé

En marge de l’assemblée générale de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), samedi 8 décembre 2018, le chef de…

16 heures ago

Présidentielles en 2020: l’UFR tient à un fichier assaini et révisé

A l'occasion de la l’assemblée générale de l'Union des Forces Républicaines (UFR), tenue, ce samedi 08 décembre 2018, la question…

19 heures ago

Guinée : un opposant et ses partisans poursuivent une grève de faim

Une nouvelle forme de protestation semble visiblement s'enraciner en République de Guinée. Donc, pour certains observateurs, les mentalités de luttes…

1 jour ago

Deuxième édition des J Awards: des jeunes competents primés en Guinée

Quatorze (14) meilleurs jeunes de différents domaines ont été primés ce vendredi 07 dècembre 2018 au compte de la deuxième…

2 jours ago

Le président Alpha Condé attendu ce samedi 8 décembre à Kouroussa

Des sources proches de la mouvance présidentielle nous apprennent que le président Alpha Condé va se rendre ce samedi 8…

2 jours ago

« Gilets jaunes »: la France retient son souffle avant des manifestations à risque

Paris - La France se prépare samedi à une quatrième journée de manifestations des "gilets jaunes", redoutant de nouvelles violences,…

2 jours ago