Mamadou Yaya Diallo : « le handicap n’exempte pas à l’homme de vivre de sa sueur… »

Top de nos lecteurs

AKB massacre Bantama Sow: « je n’attends rien de ces plaisantins »

Le projet entamé par le ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique dans le cadre d’indemniser les gloires du pays suscité...

“Si nos salaires de mars, avril et mai ne sont pas payés, nous allons boycotter la reprise des cours”, menace le SEPGUI

Privés de salaires depuis par les fondateurs des écoles depuis le début de la crise sanitaire de Coronavirus, les enseignants du privé de Guinée...

Couvre-feu en Guinée : des bavures des forces de l’ordre signalées dans les périphéries de Conakry

Les plaintes se multiplient contre les forces de l'ordre depuis l'instauration du couvre-feu pour empêcher la propagation de la maladie à Coronavirus en Guinée....

Chérif Abdallah: “Alpha tue le peuple et le pays”

DECLARATION GOHAÀ l’occasion de l’oraison funèbre de William Sassine, un ministre de l’actuel gouvernement avait dit « le 1er président de la Guinée avait...
Alpha Oumar Diallohttp://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

A l’occasion de la  journée internationale des  handicapés, notre  rédaction  a  mis  le  grappin  sur un  jeune handicapé à l’histoire assez atypique. Mamadou Yaya Diallo a perdu l’usage de ses jambes frappé  par  la  poliomyélite, mais ce  handicap  avec  lequel  il a grandi n’a  jamais  freiné  son élan et  sa  soif  d’apprendre.

A LIRE =>  Conakry: les premières pluies causent une inondation à Gbessia

Il  se  souvient qu’à l’école  primaire ce sont  ses  amis  qui  le  portaient  au  dos pour  faire  la  distance  entre son  domicile  et  l’école.

Aujourd’hui, diplômé en Economie et Gestion, il refuse de  vivre au  crochet d’un  tiers  et  gagne  sa  vie  en exerçant  un  travail  de  maitre  répétiteur auprès  des  familles  aisées .Pour lui ,mendier n’est  pas une  solution  et  le  handicap n’exempte  pas le handicapé de  vivre  de sa  propre  sueur.

Comme les  milliers  de  diplômés qui  n’ont  que  leur  espoir comme  arme, il a  frappé  à des  portes  mais a vite vu  l’espoir  s’estomper  car les  employeurs  sont  souvent  sceptiques à employer un handicapé .

Le  jeune homme nous a expliqué qu’il  milite  au  sein  d’une  association qui assure  le  plaidoyer de  la  cause des handicapés, tout  en  soulignant  que seules  des associations de charité arrivent  à doter  parfois  de  fauteuils  roulants alors que  le gouvernement ne  s’est encore  pas  manifesté pour quelque aide  que  ce  soit.

A LIRE =>  L’hôpital de RUSAL en Guinée reçoit son premier patient au Covid-19

Mamadou Yaya Diallo souhaite que les jours dédiés à la cause  des  handicapés soient  des  jours  où la  célébration ne fait  pas défaut.

Ousmane K.Tounkara, correspondant d’Aminata.com

- Advertisement -

A lire également

L'info première en Guinée

AKB massacre Bantama Sow: « je n’attends rien de ces plaisantins »

Le projet entamé par le ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique dans le cadre d’indemniser les gloires du pays suscité...

“Si nos salaires de mars, avril et mai ne sont pas payés, nous allons boycotter la reprise des cours”, menace le SEPGUI

Privés de salaires depuis par les fondateurs des écoles depuis le début de la crise sanitaire de Coronavirus, les enseignants du privé de Guinée...

Couvre-feu en Guinée : des bavures des forces de l’ordre signalées dans les périphéries de Conakry

Les plaintes se multiplient contre les forces de l'ordre depuis l'instauration du couvre-feu pour empêcher la propagation de la maladie à Coronavirus en Guinée....

Chérif Abdallah: “Alpha tue le peuple et le pays”

DECLARATION GOHAÀ l’occasion de l’oraison funèbre de William Sassine, un ministre de l’actuel gouvernement avait dit « le 1er président de la Guinée avait...

Guinée : ils ont voté pour “renouveler son permis de les tuer”

“La politique ce n’est qu’une certaine façon d’agiter le Peuple avant de s’en servir.” Talleyrand-Périgord. « Nous demandons que cette Constitution qui est falsifiée soit...
0 Shares
x