Magouilles aux impôts : des vignettes vendues dans la clandestinité

Top de nos lecteurs

Guinée/Coronavirus : Conakry tente de résister à la psychose

Après avoir longtemps refoulé du monde, le centre administratif de la Guinée se vide peu à peu. Dans la capitale Conakry, chaque déplacement des...

Référendum en Guinée: le OUI l’emporte avec près de 92%(CENI)

La commission électorale nationale indépendante (CENI) a donné dans la soirée de ce vendredi 27 mars 2020, le résultat du référendum constitutionnel contesté du...

COVID-19: le GOHA invite les commerçants à prendre très au sérieux cette pendémie

La multiplication des cas confirmés au Coronavirus préoccupe le groupe organisé des hommes d'affaires (GOHA). Dans un communiqué publié ce vendredi 27 mars 2020,...

Cellou Dalein exprime son soutien au chef de file de l’opposition malienne Soumaila Cissé

Suite à la disparition du chef de file de l’opposition malienne la semaine dernière, Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG a exprimé son soutien...
Alpha Oumar Diallohttps://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

C’est une patate chaude qu’Aboubacar Makhissa Camara, Directeur national des impôts a du mal à se justifier. Selon nos informations,  une grande quantité de vignettes a été vendue dans deux grandes agglomérations du pays.

A Kindia et à Siguiri, une importante quantité de vignettes est vendue aux automobilistes sans aucune pression sur le nombre et le type de vignette.  Selon les responsables de cette localité : «nous avons reçu une quantité de vignette à vendre, et ils nous ont dit que cette quantité de vignette correspond à 100 millions de franc guinéenne. Donc, c’est à nous de nous débrouiller enfin de ressortir le montant après-vente ».

A en croire notre source, pendant ce temps, le DG de la DNI Aboubacar Makhissa continue à faire croire au ministre du budget que la vente des vignettes n’a pas encore commencé sur toute l’étendue du territoire national.

Furieux, le nouveau ministre du budget aurait demandé l’arrêt immédiat de la vente des vignettes et il aurait demandé des explications à son directeur des impôts qui peine apprend-on à convaincre. Un autre cadre de la direction est accusé d’être mêlé dans ces affaires louches. Il s’agit du chef de division vignettes un certain Kakoro. A sa prise de fonction, le nouveau ministre a demandé une situation à Aboubacar Makhissa Camara sur la gestion des impôts en République de Guinée mais pour le moment en vain.

Dès le lundi, une note d’explication serait demandé à Makhissa pour adresser au président Alpha Condé, le premier ministre Dr Ibrahima Kassory Fofana et le nouveau ministre du budget Ismaël Dioubaté pour sa gestion.

A en croire notre informateur, comme le cas de l’Office guinéen de publicité (OGP) et de l’office guinéen de chargeurs (OGC), d’importants trous financiers pourraient être enregistrés dans la DNI. Des audits vont être faits sur la gestion de Makhissa Camara. A la suite de ces audits, des présumés auteurs de détournements de fonds vont être présentés à l’agent judiciaire de l’Etat.

Au dernière nouvelle, notre source indique que le l’ancien ministre du budget Mohamed Lamine Doumbouya avait envoyé un mail au chef de division service vignette de lancer les opérations de la vente des vignettes.

Dans les jours à venir nous y reviendrons avec plus de détaille dans cette histoire de vente de vignette, la disparition de 6 milliard de franc guinéenne et les vignettes vendues par Office de la poste guinéenne (OPG) à plus de 635 millions fg qui se sont volatilisés dans la nature. Et, la chaine de magouille entre responsables de la Direction Nationale des Impôts et une société de téléphone mobile de la place.

Pour le moment,  la vente des vignettes dans toute l’étendue du territoire national est interdite. 

Moussa Traoré

Tel : 00224 621 99 83 45

 

A suivre.

 

- Advertisement -

A lire également

- Advertisement -

L'info première en Guinée

Guinée/Coronavirus : Conakry tente de résister à la psychose

Après avoir longtemps refoulé du monde, le centre administratif de la Guinée se vide peu à peu. Dans la capitale Conakry, chaque déplacement des...

Référendum en Guinée: le OUI l’emporte avec près de 92%(CENI)

La commission électorale nationale indépendante (CENI) a donné dans la soirée de ce vendredi 27 mars 2020, le résultat du référendum constitutionnel contesté du...

COVID-19: le GOHA invite les commerçants à prendre très au sérieux cette pendémie

La multiplication des cas confirmés au Coronavirus préoccupe le groupe organisé des hommes d'affaires (GOHA). Dans un communiqué publié ce vendredi 27 mars 2020,...

Cellou Dalein exprime son soutien au chef de file de l’opposition malienne Soumaila Cissé

Suite à la disparition du chef de file de l’opposition malienne la semaine dernière, Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG a exprimé son soutien...

Violences meurtrières à N’zérékoré: la Diaspora forestière indexe le député Damaro et dénonce le mutisme d’Alpha Condé

Les affrontements inter-éthniques qui ont fait ces derniers jours des dizaines de morts dans la capitale de la Guinée forestière continue de susciter des...
0 Shares
x