orange guinee guicopres uba guinee votre

« Macenta veut des routes, il faut respecter vos paroles » scandent les manifestants 

Les manifestations pour dénoncer le mauvais état des routes se multiplient dans la préfecture de Macenta en Guinée forestière. Ce lundi 17 août 2020, des centaines de jeunes sont descendus dans les rues de la ville à l’appel du mouvement dénommé « génération consciente ».

Les manifestants en colère contre la dégradation poussée des routes étaient munis de pancartes et des banderoles sur lesquelles on peut lire: « Macenta veut des routes », « il faut respecter vos paroles »

Interrogé, Sidiki Camara, Président de Génération Consciente a fait savoir que les populations de Macenta ne réclament que leurs droits.

« On n’a pas peur des intimidations. Tant que les autorités ne s’engagent pas, on va continuer toujours à sortir dans la rue pour manifester », a-t-il promis.

« On n’a pas de routes et nous demandons que la rivière zazazia soit curée car elle nous cause assez de dégâts chaque année. En cette période de pluie, Macenta est méconnaissable. Si c’est pas la boue, c’est les inondations qui nous créent des problèmes. On est fatigué des fausses promesses », a indiqué un des manifestants.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »