orange guinee guicopres uba guinee votre
Mouctar Diallo, ministre de la jeunesse entouré des participants de l'atelier sur travaux de rafraîchissement du Centre INTEGRA(Waliyétébè)
Mouctar Diallo, ministre de la jeunesse entouré des participants de l'atelier sur travaux de rafraîchissement du Centre INTEGRA(Waliyétébè)

Lutte contre l’immigration irrégulière : le gouvernement guinéen et l’UE lancent les travaux de rafraîchissement du centre INTEGRA-Waliyétébè à Boffa

Dans le cadre de la lutte contre l’immigration irrégulière, le gouvernement guinéen à travers son ministère de la jeunesse et de l’emploi jeunes en partenariat avec l’union européenne(UE) a organisé les 29 et 30 avril 2019, un atelier de lancement des travaux de rafraîchissement du Centre INTEGRA(Waliyétébè) à la maison des jeunes de Boffa.

Pendant ces deux jours, cette maison des jeunes a servi de cadre d’une sensibilisation des acteurs locaux, clinique d’entreprise et formation à l’entrepreneuriat.

Prenant la parole, Tidiane Soumah, préfet de Boffa s’est engagé à soutenir cette initiative qu’il qualifie de salvatrice dans la lutte contre l’immigration irrégulière.

De son côté, Ismael Souaré conseiller du ministre du Commerce a exhorté les jeunes et les autorités de Boffa de faire en sorte que cet incubateur soit pérennisé.

Madame Hann Djeinaba Keita coordinatrice nationale du projet INTEGRA a pour sa part demandé aux populations de Boffa notamment les jeunes de montrer qu’elles méritent l’outil qui leur a été offert.

Dans son discours, Joseph Coll, Ambassadeur, chef de la délégation de l’UE en Guinée a dit que le projet INTEGRA financé par son institution permet de donner des opportunités aux jeunes.

Présent à la rencontre, Mouctar Diallo ministre de la jeunesse et de l’emploi jeunes a indiqué que l’incubateur Waliyétébè permettra aux jeunes de Boffa de se familiariser avec le monde des entrepreneurs.

«C’est à vous jeunes que je m’adresse dès l’entame de mon propos. Je voudrais vous dire qu’ici, avec vous et par vous, dans cet espace qui vous est entièrement dédié, l’avenir et le rêve guinéen se construisent, au-delà de l’imagerie irréelle d’un Occident-Eldorado à prix grave hélas pour certains jeunes concitoyens. L’avenir se construit, il n’est pas un endroit vers lequel nous allons mais un endroit que nous créons, à la force de l’intelligence et à la force de la main ; et cet avenir que vous créez chers jeunes ici notamment dans cet incubateur, vous transforme tout autant qu’il transforme votre environnement immédiat et lointain. C’est sans doute l’une des invitations que vous devez entrevoir dans cette expression soussou « Waliyétébè » : qui signifie non seulement littéralement « travaille pour toi-même », mais aussi dans un certain sens et dans notre contexte précis « travaille pour ta société et pour ta nation ». Jeunes de Boffa et de Guinée, à travers un tel espace sécurisé et éducatif, l’occasion vous est donnée de créer votre avenir et l’avenir commun et de construire les chemins qui y mènent à travers entrepreneuriat, les formations pratiques et les formations techniques spécifiques comme il est prévu pour les mines ou encore l’agriculture durable dans cet incubateur Waliyétébè qui vous ouvre grand ses portes et toutes ses ressources pédagogiques, comme les équipements mécaniques qui vous y sont proposés notamment pour les coopératives agricoles et qui sont un réel soulagement qui répond à beaucoup de leurs besoins concrets dans les chaines développées dans la région», a-t-il entamé.

Et Monsieur Diallo de poursuivre: «L’incubateur Waliyétébè permettra à l’ensemble des jeunes de Boffa et toute la Guinée plus largement, de se familiariser encore davantage avec l’univers des entrepreneurs, la formalisation des projets, le plan d’affaire et d’autres clés pour comprendre concrètement ‘’entrepreneuriat comment ça marche’’, tout comme quels peuvent être le parcours et les efforts d’un entrepreneur, de l’idée au projet du projet à l’implémentation avec un suivi et un accompagnement que le Centre du Commerce International entend assuré dans le cadre du partenariat à la faveur du Programme d’Appui à l’Intégration Socio-économique des jeunes de Guinée (INTEGRA) que le gouvernement et ses partenaires ont envisagé et mettent en œuvre au quotidien et de manière systématique pour lutter contre les causes profondes de l’immigration irrégulière qui touche particulièrement les jeunes de notre pays souvent il faut le dire dans des situations de vulnérabilité».

A l’en l’en croire, l’objectif notamment de son département est de baliser un parcours jeune qui met l’accent sur le savoir-faire professionnel pour maximiser l’employabilité, et l’esprit d’entreprendre, somme toute le potentiel même du jeune comme vecteur de son insertion socioprofessionnelle et son autonomisation durable.

«C’est tout le rôle d’un Incubateur comme Waliyétébè. La jeunesse, doit être formée, encadrée et accompagnée certes, mais avant tout, les jeunes doivent prendre leurs destins en main, se doter des compétences requises sur le marché du travail, adaptées à l’écosystème économique qui les entoure, être force de propositions et s’affirmer dans ce même écosystème économique en tant que fer de lance de l’innovation à travers entrepreneuriat», a-t-il indiqué.

Avant de terminer, il a rassuré l’engagement du gouvernement auquel il appartient à s’investir pour la pérennisation du projet INTEGRA.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »