orange guinee guicopres uba guinee votre

Lutte contre la dévastation des fruits à Kindia : 1.100 pièges de lutte contre les mouches des fruits distribués aux producteurs.

Les mangues et d’autres produits fruitiers sont souvent victimes de piqures des insectes. Depuis plusieurs années, la ville de Kindia à l’instar  des autres Préfectures de la Guinée, est exposée à cette situation. Malgré l’implication du gouvernement guinéen, la grande  quantité des mangues pourries sous l’action des bactéries est enregistrée par les producteurs. Pour remédier à ce calvaire des planteurs, le département de l’agriculture à travers ses services administratifs,  possède à la distribution des pots ou pièges de lutte contre les mouches des fruits. 

Kindia,  au-delà de sa réputation en culture de légume, est aussi reconnue au plan national et international sur sa production en mangue.  La fédération et compagnie de production et d’exportation des fruits sont nombreuses dans cette cité.

Elles contribuent à la lutte contre le chômage en recrutant plusieurs jeunes. Mais, ces services sont confrontés à d’énormes difficultés. Les mouches des fruits qui piquent les fruits, occasionnent la pourriture prématurée des mangues, oranges et ou d’autres produits fruitiers. C’est pour  lutter contre ces pratiques, qu’une certaine disposition a été prise par la Direction régionale en collaboration avec celle Préfectorale a distribué des pièges contre les fruits.

« Le projet de la mouche des fruits s’est bien développé. Le service régional  des végétaux et denrées stockées au niveau de la CEDEAO est fortement impliqués. Nous à l’interne, le gouvernement ne cesse de s’impliquer pour sa réussite. Pour cette année, la stratégie a donné. Comme la période arrivait, généralement pour défendre la production et assurer l’exportation de la mangue, la fédération des planteurs de la Basse Guinée, s’est plaint de la distribution de ces dispositifs. Donc, on a pu fournir 1.100 (mille cent) pots. Autrement dit,  1.100 (mille cent) pièges de lutte contre les mouches des fruits. Ce sont des pots dans lesquels se trouvent des attractifs et qui permettent d’attirer les mouches. Elles sont facilement capturées à travers ces dispositifs », déclare Aboubacar 2 Camara Directeur Préfectoral de l’agriculture de Kindia.

Parlant de l’usage de ce produit dans les plantations, le Directeur rassure. Les producteurs sont outillés et son service les offres à tout moment des remises à niveau. « Les paysans ont été formé depuis au départ. Chaque année on fait une remise à niveau.  Nos conseillers agricoles sont aussi basés au niveau de toutes les sous-préfectures. Ils ne cessent pas de l’accompagner sur l’usage. Pour rendre efficace, quand on pose les pièges, il faut vider régulièrement, remettre l’attractif pour le permettre la capture », a-t-il rassuré.

Abdoulaye Bangoura correspondant d’Aminata.com

 

 

 

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »