L’ONG AGUT condamne avec fermeté le dérapage de Nanfo Ismaëla Diaby

Fodé Diakité, président de l'Association guinéenne pour l'unité et la transparence (AGUT)
Fodé Diakité, président de l'Association guinéenne pour l'unité et la transparence (AGUT)

L’Association guinéenne pour l’unité et la transparence (AGUT) s’adresse à la ligue islamique guinéenne, à l’ensemble du gouvernement guinéen et toutes les forces vives de la Guinée pour condamner le crime commis par Nanfo Diaby pour saboter la religion musulmane. Nous défendons l’intégrité de la Guinée et l’unité nationale.

Quand on ne voit toute personne en train de saper l’unité nationale, notre devoir est d’interpeller les autorités et la justice pour prendre des dispositions pour ne pas mettre notre pays en danger. Nous avons vu ce qui s’est passé aux États-Unis le 11 septembre 2001 avec des milliers de morts, des dégâts matériels importants et des conséquences incalculables dans le monde. Tout cela à cause de la religion. Pourtant, les États-Unis d’Amérique sont très en avance sur les technologiques et les renseignements mais malgré cela, ils n’ont pas pu empêcher les attentats sur leur sol. La Guinée, un pays très pauvre ne pourra donc pas faire face à ces conséquences. C’est pour cela que nous interpellons les autorités à prendre toutes les mesures nécessaires pour éviter ce genre de dérapage de Nanfo Ismaïla Diaby. Ceci dans le but d’éviter de troubles et des violences aux conséquences fâcheuses sur notre pays.
En France, à cause des caricatures sur le prophète Mohamed, paix et salut sur lui, il y a eu des nombreux attentats qui ont endeuillé l’hexagone.

Comme les Etats-Unis, la France malgré sa puissance militaire et technologique n’a pas pu empêcher les attaques sur son territoire. Quel sera le sort d’un pays pauvre comme le nôtre qui n’arrive même à nourrir ses citoyens. Raison pour laquelle nous devons tout faire pour éviter tout blasphème et attaques extrémistes pouvant toucher les sensibilités de tout fidèle religieux. Le nord du Mali est toujours en difficulté, les violences sont toujours présentes. Un bon citoyen ne doit pas encourager les violences. Un bon citoyen doit privilégier la paix.

L’Etat et le peuple doivent freiner toute tendance extrémiste. Il y a beaucoup de pays qui sont touchés actuellement par les violences à cause de la religion dont nous n’allons pas citer pour ne pas être long. Malgré notre pauvreté, nous voulons vivre dans la paix et dans l’harmonie.
Fodé Souleymane Kanté est l’inventeur de la langue N’ko. Durant toute sa vie, lui et son entourage ont toujours prié en arabe. Il voulait qu’on utilise la langue pour le développement mais ce n’est pas pour faire des prières en N’ko.

Nous invitons les Guinéens à être vigilants, à lutter pour la paix et à prôner le patriotisme car notre pays est notre maison commune. Préservons la Guinée pour le bonheur de tous les Guinéens.

Fodé Diakité,
Président de l’Association guinéenne pour l’unité et la transparence (AGUT)