A LA UNENouvelles des Regions

Lola: des champs de chanvre indien d’une étendue de 4,5 hectares découverts par la gendarmerie

Cette importante découverte qui vient d’être faite dans la préfecture de Lola en occurrence dans la sous préfecture de Lainè quatre hectares et demi de chanvre indien ont mis à nu le district de Kenyenta, localité relevant de la sous-préfecture de Lainè, préfecture de Lola. La découverte a été faite par les agents de la gendarmerie, ce week-end dernier, qui ont procédé à l’interpellation du chef de district soupçonné d’être le propriétaire de ces champs.

il s’agit de Koura Gbamou, président du district de Kenyenda. Ce citoyen serait le propriétaire de ces champs de chanvre indien découverts dans une forêt.
Interrogé sur les faits, Koura Gbamou, a expliqué que ces champs appartiennent à un de ses fils,
« La forêt où se trouve ces champs m’appartient. Le champ de chanvre indien qui est là appartient à mon fils. Il est actuellement malade. Pour son traitement, nous avons été en Côte d’Ivoire, au Libéria. Je ne savais pas qu’il y a ça ici. Et le jour où j’ai été informé, j’ai dit à mon fils : “je t’ai donné le domaine, c’est pour labourer soit le maïs soit les palmiers à huile”. C’est depuis février que moi j’ai quitté les lieux pour m’occuper des travaux de mon bas-fond » s’est défendu le père de famille.

A LIRE =>  Labé_Un charettier indiscipliné copieusement battu par la police municipale

De son côté, le lieutenant colonel Sandou Kaba, de la gendarmerie territoriale de Lola qui a dirigé l’opération revient sur cette opération,
« Le vendredi, j’ai été informé par un citoyen comme quoi il y a des champs de chanvre indien dans la sous-préfecture de Lainè. Aussitôt, je lui ai dit de venir me voir pour qu’on puisse se rendre sur les lieux. Le même jour, il est venu et moi je me suis mis en civil on est parti. Le samedi, j’ai pris mes hommes et nous sommes allés sur place. Arrivés sur le terrain, il m’a montré les deux champs de chanvre indien. Effectivement, le premier champ faisait un hectare. Le deuxième trois hectares et demi », a-t-il expliqué.

Dans la même intervention, il a noté ceci:
« Avec l’appui des éléments de l’escadron mobile numéro 10 de N’Zérékoré, on s’est rendus à Kenyenda. Dès notre arrivée, certains supects qui se sentaient concernés ont pris la fuite. Mes hommes se sont mis à leur trousse. Et dans ça, on a saisi par dévers eux des sacs de chanvre indien. Par la suite, le chef du district et deux autres jeunes ont été arrêtés. Le premier champ de chanvre indien découvert appartient au chef du district de Kenyenda ».

A LIRE =>  100 jours du CNT: Dr Dansa s'en félicite du bilan et promet la remise officielle des clefs de la nouvelle Assemblée aux futurs élus

À noter que la sous-préfecture de Lainè dans la préfecture de Lola est depuis belle lurette considérée comme une plaque tournante du cannabis en Guinée forestière.

Stephane François TATO depuis N’zérékoré pour Aminata.com

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Translate »