Categories: A LA UNE Politique

Limogeage de deux cadres accusés de détournement: la société civile salue l’acte de Kassory Fofana

A quelques semaines de sa nomination comme premier chef du gouvernement, Ibrahima Kassory Fofana a créé le buzz en limogeant deux cadres administratifs pour malversation financière. Il s’agit du directeur général de l’Office Guinéenne de Publicité (l’OGP), Paul Moussa Diawa et celui de l’Office Guinéenne des Chargeurs (l’OGC), Sékou Camara.  

Interrogé sur cette question un membre de la société civile, activiste au niveau du front citoyen n’a pas manqué de saluer cette action Kassory tant que nouveau premier ministre.

«  Si ce qui a été annoncé la nuit du 7 et le matin du 8 juin a fait unanimité dans le cœur des uns aux autres, c’est pour dire que s’il continu, ça fera un plaisir, une joie dans le cœur de tout le monde  et il aura un soutient populaire, mais s’il se limite à cela, ils trouveront encore le peuple qui les attend parce que ce qui reste claire, entre les gouvernants et les gouvernés c’est un contrat social qui nous lies », a indiqué Sekou Ahmed Traoré.

Certains citoyens se posent la question de savoir si cette réaction du premier ministre n’est pas un règlement de compte. M. Traoré croit que cela n’est pas un règlement de compte parce que M. Kassory avait annoncé avant qu’il ne vienne. Et qu’il aille plus loin, qu’il n’est pas peur, qu’il sache qu’il a le soutient populaire de la société civile.

« Si en tout cas, il suit le droit chemin, la société civile lui soutiendra. Ceux qui seront poursuivis aujourd’hui qu’ils fassent tout parce qu’il faut aussi le dire nous avons tous vu Paul Moussa Diawa travaillé pratiquement,  qu’il prouve qu’il n’est pour rien à travers ces documents administratifs, il a des pièces justicatives qu’il n’est pas peur,  avoir peur c’est que tu t’accuse de quelque chose mais s’il ne se reproche de rien, il n’a qu’à les présenter. C’est la même chose que pour Sekou Camara de l’OGC ».

Il a ensuite dit qu’aujourd’hui qu’ils soient les premiers à être poursuivis sous le soleil de gestion de Kassory,  qu’ils en trouvent bon et qu’ils soient aussi en mesure de prouver qu’ils ne sont pour rien. Alors ça sera un grand avantage pour eux.

« Je crois que c’est un succès pour eux,  surtout s’ils arrivent à prouver qu’ils ne sont pour rien. Mais qu’ils ne se lamentent pas. Qu’ils ne se disent pas ceux qui sont en train de parler son contre eux. Qu’ils n’ont plus d’ami. Non, qu’ils ne tombent pas dans l’agitation. Tout le monde a vu le travail que Paul Moussa a fait, il a réussi à décentraliser la gestion administrative de l’OGP sur le plan nation. Donc, s’il a ses preuves, il n’a qu’à prouver qu’il est innocent », a conseillé kou Ahmed Traoré.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34

 

Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Share
Published by
Alpha Oumar Diallo

Recent Posts

Urgent : 35 ressortissants guinéens détenus dans une prison en Angola

Les autorités angolaises mettent finalement en pratique leur décision d’exclure sur leur territoire tout étranger n’ayant pas régler ses dossiers…

9 heures ago

Guinée : la rente minière, une source d’enrichissement illicite

La République de Guinée regorge d’immenses  potentialités  minières déjà exploitées  depuis plusieurs décennies. Même si  cette activité génère  des revenus…

10 heures ago

Labé : Sit-in des enseignants, la police fait un blessé

En protestation aux intimidations et autre  gel  du  salaire  de  certains  des  leurs, les enseignants ont  décidé de  faire  un …

11 heures ago

Littérature: le livre “Sotelgui: De la coopération sud-sud au portefeuille de l’État (1993-2013)” de Mamadou Pathé Barry dédicacé

Dans le cadre de Conakry Capitale mondiale du livre, la maison d'édition Harmattan Guinée a organisé dans la soirée du…

14 heures ago

Média : un journaliste suspendu pour avoir lu un communiqué

Notre confrère de la radio rurale locale de Dinguiraye, Ibrahima Diakité connu sous le nom de « Bradock » a…

16 heures ago

Sous un Casque bleu au Mali : les voix des militaires guinéennes du maintien de la paix

Depuis qu'elle a rejoint les Forces guinéennes il y a 10 ans, Kadiatou Bah, 33 ans, a gravi les échelons…

1 jour ago