La délégation de l’Union européenne(UE) en Guinée a organisé un déjeuner de presse de fin d’année ce Mercredi 13 décembre 2017 à Conakry. Gerardus Gielen patron de l’UE en Guinée et son équipe ont mis l’occasion à profit pour faire le bilan des activités réalisées au cours de l’année en Guinée.
 
Dans son exposé, Alimou Sow responsable de la communication à la délégation de l’UE en Guinée a fait une rétrospective des activités réalisées par la délégation en faveur notamment de la presse guinéenne. Il a cité entre autres l’appui à l’élaboration du code de bonne conduite des médias, l’appui à la HAC, l’appui à la maison de la presse, l’appui au fonctionnement de la radio parlementaire, l’appui à la fondation hirondelle.
 
Les activités pour l’année 2017 en faveur de la presse ont été marquées une formation d’une vingtaine de journalistes suivie d’une visite de terrain, un concours au cours duquel quatre journalistes ont été primés et ont reçu une assistance pour la couverture du sommet UE-Union africaine tenu à Abdjan récemment.
Prenant la parole, Gerardus Gielen s’est exprimé sur la difficile période que les médias privés guinéens traversent depuis quelques mois.
 
«La liberté d’expression, la liberté de la presse, c’est un grand acquis pour la Guinée, il est important que cet acquis soit préservé. Donc je suis au courant des incidents qu’il y a eu, en même temps je salue certaines évolutions que j’ai pu observer. Il y a des gens qui ont pris des initiatives, qui n’ont pas eu peur, pour mettre les différents sujets sur la table et garder le dialogue ouvert, c’est extrêmement important. Je ne peux qu’encourager à continuer sur cette voie, parce que la Guinée en a besoin, que les institutions de l’Etat jouent leur rôle. Ça fait partie d’un équilibre dans le fonctionnement de l’Etat », indique l’ambassadeur.
 
La rencontre s’est terminée par la remise de satisfécits aux quatre lauréats du dernier concours organisé par la délégation de l’UE en Guinée.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942