L’heure est grave dans la préfecture de Nzérékoré

Top de nos lecteurs

COVID-19: 73 cas positifs recensés en Guinée dont 2 guéris

Le Coronavirus (COVID-19) poursuit son chemin en Guinée. L'agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS) annonce ce vendredi 3 avril 2020, vingt et un (21)...

Une semaine après avoir nié devant le préfet devoir de l’argent au comité de gestion de la Kolima le DPJ  Thierno Aliou Barry se...

Après deux années de gestion heurtée par l’ingérence du DPJ Aliou Barry, la passation de services entre comités coopté et changé a finalement eu...

Référendum en Guinée: la Cour Constitutionnelle confirme la victoire du OUI avec  89,76% 

Dans un arrêt qu'elle a rendu ce vendredi 3 avril 2020, la Cour constitutionnelle a confirmé la victoire du OUI au référendum contesté du ...

Axe Kissidougou-Faranah: plus de 73 millions GNF emportés par des malfrats

Les couleurs de route continuent de semer la terreur sur les différents axes routiers de la Guinée. Une source locale nous apprend que des...
Kindy Draméhttps://aminata.com
Aminata.com Guineenews politique Guinée site d'information sur les nouvelles de la République de Guinée.Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à Aminata.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 973-477-6624 USA 224-664-328170 ou le 623 52 6 27 Guinee URL https://aminata.com Email: amadou@aminata.com Régie Publicitaire : 83kindy@gmail.com +224 656 0287 25 Conakry/ +336 98 48 57 52 France

Guinéennes et Guinéens,
Chers Responsables des Institutions Nationales et Internationales, Chers Représentations Diplomatiques accréditées en Guinée, Chers Amis de la Guinée,

L’heure est grave dans la préfecture de Nzérékoré, ville capitale de Guinée Forestière! En effet, depuis la nuit du Dimanche 22 Mars 2020, des violences post-électorales y ont éclatées et elles risquent de déborder si des mesures urgentes sont pas prises par les autorités compétentes.

En l’intervalle de trois jours seulement, selon des sources concordantes, nous déplorons déjà plus de soixante-dix pertes en vie humaine, des centaines de blessés graves, des lieux de culte et des concessions privées incendiés, d’innombrables commerces mis à feu ou complètement dépouillés de leurs contenus. Le tout couronné par l’effritement du tissu social avec le danger d’un conflit à relent ethno-religieux. Ce bilan provisoire, lourd et inadmissible, continue de s’aggraver chaque minute qui passe.

C’est pourquoi, conscient du danger que de tels agissements à N’zérékoré posent à la Guinée et au pays frontaliers, le Liberia en particulier;

A LIRE =>  Feguifoot : Page noire arrivée de la dépouille mortelle

Conscient des conséquences néfastes produites par de tels affrontements dans la ville de N’zérékoré et à ailleurs en Guinée, de par le passé;

Soucieux du maintien de la paix et du renforcement du tissu social en Guinée Forestière et dans toute la Guinée, et de la stabilité dans la sous-région;

A LIRE =>  Le piment que vous ne métrez pas sur votre plaie, ne la mettez pas sur la plaie de votre prochain dixit Alpha Condé

En tant que Guinéen et natif de N’zérékoré, j’invite les populations de N’zérékoré, de la Guinée Forestière et de toute la Guinée à la retenue et à ne pas céder aux provocations fortuites. Sauvons d’abord notre maison commune où nous sommes tous appelés à cohabiter. Ne laissons pas des individus malintentionnés mettre le feu à notre ville. Donnons-nous les mains pour barrer la route à ces pyromanes à tous les niveaux.

Aux autorités préfectorales, régionales et nationales; nous vous exhortons à assumer vos responsabilités et à jouer pleinement votre rôle de défenseurs impartiaux des populations. À ce titre, nous vous invitons à immédiatement mettre fin aux mouvements et aux activités des milices “donzos” et “ULIMO” dans la préfecture de N’zérékoré et sur toute l’étendue du territoire national. Ces deux groupes de milices et leurs supporteurs sont responsables du carnage humain qui prévaut aujourd’hui dans Nzérékoré. Nous vous demandons également la libération immédiate des innocents jeunes kpèlès (guerzés) qui ont été arrêtés et transportés vers des destinations inconnues.

À la Communauté Internationale et aux amis de la Guinée, nous vous invitons à prendre urgemment vos bâtons de pèlerins pour endiguer, le plutôt possible, cette crise qui prend de l’ampleur dans N’zérékoré. Si des dispositions ne sont pas prises à temps, ces abus et affrontements risquent de s’étendre sur le Liberia voisin. Une instabilité sous-régionale à l’image de celle que nous avons connue et vécue dans les années ’90s guette la sous-région.

A LIRE =>  Crise sociopolitique en Guinée: une mission de trois chefs d'État de la CEDEAO annulée à la dernière minute

Pour conclure, j’exhorte donc chacun, en ce qui relève de sa responsabilité, à tout mettre en œuvre et à ne ménager aucun effort pour un arrêt immédiat des violences et pour la résolution de cette crise. Car N’zérékoré et la Guinée Forestière est une zone cosmopolite, hospitalière et géostratégique pour la stabilité de la sous-région.

Vivement la paix et la quiétude sociale pour l’émergence d’une Guinée unie, démocratique, juste et prospère.

Edouard N. Haba
Médiateur au Tribunal de Première Instance (Superior Court) de Washington, DC Conseiller Municipal dans la ville de Hyattsville, MD
Expert en Analyse et Résolution des Conflits

- Advertisement -

A lire également

- Advertisement -

L'info première en Guinée

COVID-19: 73 cas positifs recensés en Guinée dont 2 guéris

Le Coronavirus (COVID-19) poursuit son chemin en Guinée. L'agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS) annonce ce vendredi 3 avril 2020, vingt et un (21)...

Une semaine après avoir nié devant le préfet devoir de l’argent au comité de gestion de la Kolima le DPJ  Thierno Aliou Barry se...

Après deux années de gestion heurtée par l’ingérence du DPJ Aliou Barry, la passation de services entre comités coopté et changé a finalement eu...

Référendum en Guinée: la Cour Constitutionnelle confirme la victoire du OUI avec  89,76% 

Dans un arrêt qu'elle a rendu ce vendredi 3 avril 2020, la Cour constitutionnelle a confirmé la victoire du OUI au référendum contesté du ...

Axe Kissidougou-Faranah: plus de 73 millions GNF emportés par des malfrats

Les couleurs de route continuent de semer la terreur sur les différents axes routiers de la Guinée. Une source locale nous apprend que des...

Résultats des élections du 22 mars : Aboubacar Soumah du GDE ne mâche pas ses mots contre la CENI

La proclamation des résultats provisoires par la Commission Nationale Electorale Indépendante (CENI), donnant une large majorité à l’Assemblée Nationale le parti au pouvoir, le...
0 Shares
x