Les toilettes scolaires : une urgence à résoudre avant la prochaine rentrée des classes

A l'intérieur d'une toilette scolaire à Labé
A l'intérieur d'une toilette scolaire à Labé

A quelques semaines de la rentrée, les sanitaires des écoles sont une équation à résoudre car présentant un visage des plus sordides et surtout constituant une source majeure d’infection de masse.

Sur la question, la directrice Préfectorale de l’éducation, Hadja Assiatou Diouldé Diallo nous a donné nous a donné sa lecture de la chose :

« Si vous dites que les sanitaires sont sales, c’est possible à l’exception des écoles qui ont un gardien, il n’y a pas de nettoyage, que ce soit écoles privées ou publiques, la santé avant  tout hein !!!ça ne peut pas se faire sans des sanitaires bien entretenues… »

Cette situation inconfortable est dommageable pour tous surtout chez les femmes dixit la surveillante de l’hôpital général de Labé, madame Binta Battouly Dallo qui estime que le mauvais usage des sanitaires peut être la source d’infections et même de stérilité.

Aux écoles qui ne respecteraient pas les règles d’hygiène, une équipe de supervision passera faire l’état des lieux avant la rentrée pour  voir si tout est en ordre pour reprendre le chemin de l’école et si les sanitaires n’ont pas reçu un coup de balai efficace, des sanctions ne manqueront pas a menacé la DPE.

Piqure de rappel, la majorité des lieux publics ont leurs sanitaires dans la même configuration, que ce soit les marchés, mosquées ou stades.

Ousmane K. Tounkara