Politique

Les forces de sécurité chez l’avocat Thierno Souleymane Baldé

Je vous informe qu’une douzaine des policiers ont fait une descente chez moi aujourd’hui, mardi 4 juin, vers 17: 00 à  Kobaya marché. D’après les voisins, il s’agit d’un pick-up de la CMIS accompagné d’une voiture BMW de couleur cendre.

Ils ont frappé à la porte mais la femme de ménage a refusé d’ouvrir la porte. Ils ont escaladé la porte principale et se sont introduits dans la cour. Ils ont fouillé partout et ont cassé une des fenêtres de l’annexe où il y a beaucoup des effets. Ils ont essayé de casser les portes métalliques mais en vain.

Heureusement que les chiens étaient enfermés. Autrement, je suis certain qu’ils les auraient liquidés avant de pouvoir s’introduire dans l’enceinte de la cour.

Ils sont restés une trentaine de minutes avant de repartir.

Dès que j’ai été informé de leur présence, je me suis immédiatement dirigé vers la maison mais ils sont partis avant que j’arrive chez moi.

J’ai informé le Procureur de la république qui n’était pas au courant de cette descente. De même, j’ai informé le Directeur régional de la police qui non plus n’était pas informé.
J’ai contacté les commissariats de Sonfonia et de Nongo mais ils ne sont pas informés non plus.

A LIRE =>  Guinée_Bah Oury, premier ministre de la transition: "Le retour à l'ordre constitutionnel n'est pas une exigence, mais..."

J’ai contacté certains CMIS, notamment celui d’enco 5 mais ils affirment qu’ils ne sont pas informés.

J’ai décidé de porter plainte contre x pour violation de domicile et destruction de bien privé auprès du Tribunal de Dixinn dès ce mercredi.

J’ai décidé aussi de saisir le Directeur national de la police avec une copie au Ministre de la sécurité ainsi que le parquet général et le Conseil de l’ordre des avocats qui est déjà informé.

Je vais adresser des lettres à toutes les autorités à tous les niveaux afin d’éviter que quelque chose m’arrive et que le gouvernement affirme n’être pas au courant.
Je suis prêt à me présenter à n’importe quelle autorité et à n’importe quel moment. Il suffit juste que je sois informé d’une convocation.

Ceux qui sont derrière cette descente devraient savoir qu’on ne peut pas m’intimider. Je suis prêt à donner ma vie pour les causes que je défends.

Je continuerai mon travail comme d’habitude. Quiconque a un élément d’information qui pourrait me permettre d’identifier les policiers qui ont escaladé ma porte est vivement sollicité.

Je me remets au bon Dieu en ce qui concerne mes jours sur cette terre.

Merci de partager ce message pour me permettre d’identifier les policiers qui me cherchent.

A LIRE =>  Guinée_Retour à l'ordre constitutionnel: "Un dialogue inclusif pourra tenir compte de toutes les revendications" (Sékou Goureissy Condé)

Me Thierno Souleymane BALDE, Président de l’IRDED

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Translate »