Rate this post

Elles sont plus d’une centaine de femmes occupant les bordures de la route du km 36 a être déguerpis il ya quelques mois pour des travaux de bitumage engagé sur le tronçon Km36-Coyah.

Cette opération avait amené nombreuses de ses vendeuses à multiplier des cris d’alarme. Un déguerpissement qui d’ailleurs avait amené les forces de l’ordre à imposer la rigueur et faire plier ses femmes qui à l’époque n’étaient pas disponible à ceder.Utilisant les lieux comme marché, nombreuses étaient ces femmes qui se sont vu plongées dans l’oisiveté.

Multipliant les appels aux autorités de les trouver un espace, ces femmes ont finalement retrouvé le sourire depuis le 8 Mars dernier journée consacrée à la fête des femmes. Et pour cause un ancien bâtiment étatique appelé Agrimat sert désormais de local pour ces femmes comme marché pour la vente des produits.

Dans la journée du dimanche, ces femmes ont exprimé leur soulagement par des pas de danses et les chants entonnés pour la circonstance. A noriter que pour l’heure, aucune notification officielle n’a consacré les lieux aux femmes mais la présence de quelques autorités locales a suffit pour les rassurer.

Idrissa Somparé pour Aminata.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here