A LA UNENouvelles des Regions

«Les assaillants pillent mon restaurant et les forces de l’ordre m’emprisonnent pendant quatre jours », regrette Mamadou Saïdou Baldé

Mamadou Saïdou Baldé fait partir d’une dizaine de victimes de pillage de leur commerce à Tobolon dans la commune urbaine de Dubreka le lendemain des élections communales du 4 février 2018 en Guinée.

Rencontré par notre reporter, Monsieur Baldé dit avoir été ligoté, battu à sang par les assaillants et emprisonné pendant quatre jours par les services de sécurité à Keitayah.

«Le 6 février dernier, des individus sont venus s’attaquer à mon commerce. Les assaillants pillent mon restaurant et les forces de l’ordre m’emprisonnent pendant quatre jours. Ce jour,  ma marchandise s’élevait à 34 millions 225 mille francs guinéens sans parler du matériel de travail et les congélateurs. Lorsqu’ils ont fini de tout piller,  ils m’ont battu à mort. On m’a ligoté. Ils m’ont envoyé chez le chef du quartier.  C’est là que des éléments des forces de l’ordre sont venus me prendre pour aller m’emprisonner pendant quatre jours à Keitayah. C’est Dieu seul qui m’a sauvé », nous a confié ce commerçant toujours sous le choc.

Aux dires de Mamadou Aliou Bah ancien secrétaire administratif du quartier Tobolon pointe un doigt accusateur à un certain Aly Traoré qui serait le principal instigateur de cette attaque.

 « C’est lui qui a embarqué des jeunes pour venir saccager les boutiques. C’est un responsable d’un groupe de gangs qui se sont constitués en équipe pour aller rencontrer le préfet de Dubreka pour lui promettre de faire gagner le parti au pouvoir dans notre quartier. Aly Traoré était à Gbessia. C’est lorsqu’il y a eu un cas de mort au cours de violences similaires qu’il est venu s’installer ici. Nous réclamons que justice soit faite pour les victimes », a-t-il indiqué.

A LIRE =>  Football européen : le tirage au sort de la League des champions 

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

Tel : (+224) 622 304 942

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks