A LA UNEEducation

Lelouma_ Élimination du premier de la préfecture au Prytanée : Complot ou problème de santé ?

Abdoul Salam Diallo,13 ans premier de la préfecture de Lelouma lors de l’examen d’entrée en 7 ème s’était vu choisi avec ses quatre dauphins pour intégrer le nouveau Prytanée militaire initié par le président de la transition.

Abdoul Salam Diallo,13 ans premier de la préfecture de Lelouma lors de l’examen d’entrée en 7 ème A

Après ce choix, le garçon a suivi une autre formation de laquelle il est sorti premier encore une fois et pendant les congés de la Saint Sylvestre, tous ont été libérés pour passer les congés au près des leurs.

Pour ce voyage, ils ont été dotés d’un paquetage et d’une somme d’un million de francs.

Genèse du problème et position du DPE de Lelouma

Au retour des congés, le garçon se présente au camp pour se voir refouler par un officier supérieur au motif que le garçon n’était aucunement autorisé à y accéder .

Les négociations n’assoupliront pas l’officier supérieur qui restera hermétique.

Depuis, le jeune garçon végète chez certains proches à Conakry.

Joint au téléphone, après plusieurs vaines tentatives, le DPE de Lelouma que la famille d’Abdoul Salam soupçonne d’avoir manoeuvré dans l’ombre a expliqué à notre rédaction que le garçon est bel et bien le premier de Lelouma mais que le Prytanée visait les 5 premiers de chaque préfecture, c’est ainsi selon Kerfalla Sylla, le gouverneur a demandé à retrouver les deuxième et troisième de Lelouma qui manquaient à l’appel, l’une ayant rejoint sa famille à Dakar pour éviter de devoir faire 11 km à pied pour le collège et l’autre n’ayant donné aucune nouvelle.

A LIRE =>  Un journaliste de Djoma média violenté à Siguiri: la colère du patron du syndicat de la presse

Selon Kerfalla Sylla, ce sont les 4 que Lelouma a finalement pu présenter et le premier test a éliminé les deux filles de Zawia dont l’âge excédait la limite exigée (13 ans) laissant deux retenues Abdoul Salam et Diaraye.

Puis, il y a eu le test médical, auquel seule la fille de Zawia a positivement satisfait et le garçon, selon lui a été remercié parce que présentant une maladie non précisée au DPE mais qui serait tout de même la cause du départ du garçonnet qui s’est vu remettre un million de francs et un paquetage.

Le DPE estime avoir causé le colonel du camp qui lui aurait signifié que tous ceux qui ont reçu cet argent et le paquetage, leur santé ne leur permettait pas de continuer l’aventure.
Les doutes et incertitudes de la famille de Salam

La famille du garçon gobe mal cet argument et l’autorité paternelle d’Abdoul Salam souhaite savoir si tant est, où est le certificat médical dressé et quel en est l’auteur?

Pour lui, le schéma est clair, son enfant a satisfait au test intellectuel et a été évincé au profit de Diaraye la fille de Lelouma qui est la 4 ème de la préfecture.

Le vieil homme estime aussi que quand le DPE a rappelé pour le retour indiquant le jour de la reprise des classes, la famille avait directement embarqué l’enfant et en avait avisé le DPE, illico qui avait répondu que l’enfant connaissait sa destination au km 36.

A LIRE =>  Guinée: tenue d'un atelier de cadrage et de lancement du projet d'appui à la campagne de la société civile pour une transition énergétique inclusive et durable

Par ailleurs, le père d’Abdoul Salam confirme que quand le garçon est rentré en famille à Noël, il portait bel et bien un paquetage contenant des cahiers et un montant d’un million de francs guinéens.

Tkillah Tounkara

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Translate »