Légère baisse du prix des produits pétroliers: “c’est tout simplement méchant”, réagit Chérif Abdallah du GOHA

Top de nos lecteurs

Guinée : ils ont voté pour “renouveler son permis de les tuer”

“La politique ce n’est qu’une certaine façon d’agiter le Peuple avant de s’en servir.” Talleyrand-Périgord. « Nous demandons que cette Constitution qui est falsifiée soit...

Démissions en cascade à l’UFR : la descente aux enfers pour le parti de Sidya Touré

Démissions massives, passes d’armes entre les membres du bureau exécutif, inconstance du leader, volatilité des militants, absence de conviction, bref, une entreprise à haute...

Bicéphalisme au sein du RPG Arc-en-ciel: vers un effondrement du parti au pouvoir !

Cela n'est qu'un secret de polichinelle pour personne, quand on rappelle que rien ne va au sein du parti pouvoir, le RPG Arc-en-ciel. Une...

Falsification supposée de la Constitution : le Ministre de la justice enterre la polémique

Au cours d'un point de presse animé ce jeudi 04 juin au département de la justice, le Ministre dudit département s'est prononcé sur la...
Alpha Oumar Diallohttp://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Les réactions se multiplient après la légère diminution du prix du carburant en Guinée. La dernière en date est celle de Chérif Mohamed Abdallah Haïdara président du groupe organisé des hommes d’affaires (GOHA) qui se dit déçu du gouvernement guinéen.

Ce gouvernement n’arrive pas à diminuer le prix du carburant à plus forte raison nourrir la population pendant la période de crise sanitaire. C’est vraiment décevant de la part d’un chef d’État qui a fait 10 ans au pouvoir. Tous les gouvernements du monde sont en train de prendre leurs citoyens en charge en nourriture et médicaments. Dire que le prix du carburant passe de 10 mille à 9 mille n’est pas une diminution. Le prix des produits pétroliers n’est pas lié au Coronavirus, il a baissé au niveau international. Cela doit se répercuter sur le prix au niveau national. Si le gouvernement ne le fait pas, c’est tout simplement méchant. Il faut soulager la population. Le baril était à 76 dollars US, aujourd’hui il est à 20 dollars US. Les autorités guinéennes devaient prendre des mesures pour fixer le prix au maximum à 5 mille francs guinéens (GNF). Encore une fois cela n’est pas une mesure d’accompagnement lié au Coronavirus, le prix du baril a chuté au niveau international“, a-t-il entamé.

A LIRE =>  «Un Monde résilient : un appel africain pour un nouvel ordre mondial»
A LIRE =>  Une semaine après avoir nié devant le préfet devoir de l’argent au comité de gestion de la Kolima le DPJ  Thierno Aliou Barry se dédit

Poursuivant, il  a exigé du gouvernement guinéen de donner les moyens aux pauvres populations guinéennes afin qu’elles puissent joindre les deux bouts.

Au lieu que des bandits à col blanc continuer à s’enrichir sur le dos du citoyen, les richesses du pays doivent être retournés  populations. Ce n’est pas lié à la politique, il ne faut pas politiser les choses. Le gouvernement doit le faire parce que c’est leur devoir. Ce n’est pas de l’aumône. Je me demande où va l’argent des millions de tonnes de bauxite. Cet argent ne doit profiter à une seule poignée de personnes. Si on exploitait bien ces ressources, le peuple n’allait pas souffrir surtout pendant cette période de crise. Mais, Dieu récompensera chacun de ses actes“, a-t-il indiqué.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

- Advertisement -

A lire également

L'info première en Guinée

Guinée : ils ont voté pour “renouveler son permis de les tuer”

“La politique ce n’est qu’une certaine façon d’agiter le Peuple avant de s’en servir.” Talleyrand-Périgord. « Nous demandons que cette Constitution qui est falsifiée soit...

Démissions en cascade à l’UFR : la descente aux enfers pour le parti de Sidya Touré

Démissions massives, passes d’armes entre les membres du bureau exécutif, inconstance du leader, volatilité des militants, absence de conviction, bref, une entreprise à haute...

Bicéphalisme au sein du RPG Arc-en-ciel: vers un effondrement du parti au pouvoir !

Cela n'est qu'un secret de polichinelle pour personne, quand on rappelle que rien ne va au sein du parti pouvoir, le RPG Arc-en-ciel. Une...

Falsification supposée de la Constitution : le Ministre de la justice enterre la polémique

Au cours d'un point de presse animé ce jeudi 04 juin au département de la justice, le Ministre dudit département s'est prononcé sur la...

Labé : ouverture du procès d’un escroc aux multiples forfaits

La montre indiquait 13 h quand le dixième cas programmé sur le rôle a démarré dans un  TPI plein comme un œuf et où...
0 Shares
x