Le responsable du secteur de Domby affirme que l’auteur du coup de couteau mortel avait déjà un mort sur la conscience

Top de nos lecteurs

Labé-  La commune et les bouchers accordent leurs violons sur le prix de la viande

Alors que le prix au kilo de la viande a subitement flambé les jours qui ont précédé la célébration de l’Aïd el Fitr 2020,...

Labé- Les sapeurs pompiers veillent-ils sur l’hôpital ou sont-ils là pour extorquer de l’argent aux citoyens ?

Postés à la façade d’entrée de l’hôpital régional de Labé pour faire régner l’ordre et faire respecter les mesures d’urgences sanitaires, certains agents de...

AKB massacre Bantama Sow: « je n’attends rien de ces plaisantins »

Le projet entamé par le ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique dans le cadre d’indemniser les gloires du pays suscité...

“Si nos salaires de mars, avril et mai ne sont pas payés, nous allons boycotter la reprise des cours”, menace le SEPGUI

Privés de salaires depuis par les fondateurs des écoles depuis le début de la crise sanitaire de Coronavirus, les enseignants du privé de Guinée...
Alpha Oumar Diallohttp://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Mamadou Saliou  Diallo, responsable  du  secteur  de  Domby, le  camion des  sapeurs-pompiers  a  été  pris  à partie il y a  10  jours est enfin  sorti  de sa réserve pour  parler de la  série  d’évènements  malheureux  qui  se  sont  succédés  dans  sa  juridiction.

Dans  son  speech, le  responsable  du  secteur  de  Domby  a  annoncé  que Barrysto  l’auteur du coup de  couteau  mortel  n’en était  pas  à son cou  d’essai.

A LIRE =>  Covid-19: un casse-tête pour les parents d'élèves de Conakry

« …Beaucoup  de  personnes ne  sont  pas  contents pour  les  deux  actes  qui  se  sont  produits à savoir : La façon  dont  le  jeune  a été  tuée et  la  destruction  du  domicile familiale   du  tueur, parce que  pour  moi on  ne  peut  pas  attenter  à  la  vie  d’un  être  humain  pour  3500 GNF sauf  si  on  n’et  sous  l’emprise de  la  drogue ou  de  l’alcool  ».

Mamadou Saliou Diallo estime aussi que  Barrysto , l’auteur du  coup,  ce  couteau  mortel  sur  Abdourahamane avait  déjà  sur  la  conscience  la  mort d’un  conducteur  de  taxi qu’il  avait  tué pour  pouvoir  emporter sa  moto avant  de récidiver le 25 Aout  dernier.

A titre de rappel, dès après  son  forfait Barrysto s’était  rendu aux  autorités pour  sans  doute  échapper  à  un  lynchage  et  c’est  dans  la  foulée qu’informé  d’un  incendie  les  sapeurs-pompiers  sont  accourus  pour  voir leur camion  se faire  cramer  par  une  jeunesse survoltée .

A LIRE =>  Covid-19 : le GOHA s'insurge contre l'arrivée de 200 chinois

Ousmane  K.Tounkara, correspondant d’Aminata.com

- Advertisement -

A lire également

L'info première en Guinée

Labé-  La commune et les bouchers accordent leurs violons sur le prix de la viande

Alors que le prix au kilo de la viande a subitement flambé les jours qui ont précédé la célébration de l’Aïd el Fitr 2020,...

Labé- Les sapeurs pompiers veillent-ils sur l’hôpital ou sont-ils là pour extorquer de l’argent aux citoyens ?

Postés à la façade d’entrée de l’hôpital régional de Labé pour faire régner l’ordre et faire respecter les mesures d’urgences sanitaires, certains agents de...

AKB massacre Bantama Sow: « je n’attends rien de ces plaisantins »

Le projet entamé par le ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique dans le cadre d’indemniser les gloires du pays suscité...

“Si nos salaires de mars, avril et mai ne sont pas payés, nous allons boycotter la reprise des cours”, menace le SEPGUI

Privés de salaires depuis par les fondateurs des écoles depuis le début de la crise sanitaire de Coronavirus, les enseignants du privé de Guinée...

Couvre-feu en Guinée : des bavures des forces de l’ordre signalées dans les périphéries de Conakry

Les plaintes se multiplient contre les forces de l'ordre depuis l'instauration du couvre-feu pour empêcher la propagation de la maladie à Coronavirus en Guinée....
0 Shares
x