orangeguinee > guicopresse

UBA Guinée

Thierno Monénembo, écrivain guinéen
Thierno Monénembo, écrivain guinéen

Le premier mandat d’Alpha Condé fut scandaleux, le second, désastreux, le troisième servira sûrement de coup de gong à l’Apocalypse.

La dictature, c’est comme la drogue : plus vous y prenez goût et plus vous êtes conduit à forcer la dose. Le premier mandat d’Alpha Condé fut scandaleux, le second, désastreux, le troisième servira sûrement de coup de gong à l’Apocalypse.

Les signes avant-coureurs du Ragnarök (la fin du monde selon la mythologie nord-européenne) sont déjà là. Fin du monde, peut-être pas mais fin de la Guinée, sûrement ! L’Antéchrist est arrivé. Le travail de démolition a commencé.

L’Imposteur a un visage, le RPG ; un titre, pseudo-professeur. C’est Belzébuth qui se fait passer pour le Christ, c’est Bokassa qui se fait passer pour Mandela ! La supercherie, comme toujours, n’a pas pris longtemps. La nature du démon est revenue au galop.

A la Russie, Ivan-le-terrible, à la Guinée, Alpha-le-terrible ! Aucun propos démagogique, aucun accoutrement idéologique ne peut masquer cette… terrible réalité-là. A 85 ans, notre petit dictateur se trouve au sommet de sa carrière, donc de son aigreur et de sa folie. Il rase, casse, arrête et martyrise selon son bon plaisir. Et comme nous sommes en Guinée, pas un soldat, pas un prêtre, pas un marabout pour l’empêcher de nuire ! Déguerpis ou emprisonnés, écrasés de famine, de maladies et de dettes, les Guinéens ne savent plus à quel saint se vouer.

A LIRE =>  ANSS 20 ambulances et du matériel de protection individuelle destiné aux équipes de terrain.

Jamais peut-être, notre pays ne s’est retrouvé dans une situation aussi grave. Son opposition en lambeaux, toutes les institutions du pays dans ses mains, le regard de la presse internationale accaparé par les ravages du Coronavirus, Alpha peut tout se permettre. Adieu, le cirque de la pseudo-démocratie, dorénavant, c’est le Far-West ! Le lasso a remplacé la loi et le colt a supplanté l’éthique.

C’est avec des manières de cow-boy en effet, que Cellou Dalein Diallo a été éjecté de l’avion qui devait le conduire à Abidjan pour participer au nom de l’Internationale Libérale aux obsèques du Premier Ministre de la Côte d’Ivoire. Cette scène rocambolesque indique à elle seule les traits de caractères du système Alpha Condé : l’incompétence, la hargne, la mesquinerie, la désinvolture, l’improvisation, le manque cruel de culture et d’éducation.

Tout est petit, chez ces gens-là !

A ma connaissance, Cellou Dalein Diallo pas plus que Sydia Touré n’est formellement soumis à une interdiction de voyager. A ce jour, aucun arrêt judiciaire (aucune mesure disciplinaire non plus) n’a été émis contre eux. Non seulement, ils ont le droit de voyager mais ils ont aussi le droit au respect.

Pour moi, Sydia Touré et Cellou Dalein Diallo sont les deux personnalités politiques les plus prestigieuses de ce pays, les seules à posséder un véritable profil d’homme d’Etat. Les ridiculiser, c’est se ridiculiser soi-même ; pire, c’est ridiculiser la nation tout entière.

A LIRE =>  L’ARPT ET LA DIRECTION NATIONALE DES IMPOTS VERS UN NOUVEAU PROTOCOLE D’ACCORD

De toute façon, Alpha s’en fout, la Guinée est le cadet de ses soucis. Il y a des mois que de nombreux patriotes guinéens croupissent dans les prisons sous les prétextes les plus fallacieux, accablés de torture, de maladies et de faim. Il y a des mois que, sans rime ni raison, nos frontières sont fermées au détriment de nos intérêts économiques et diplomatiques.

Tant-pis, la Guinée n’a qu’à crever, pourvu que son chef règne et que soient assouvis tous ses caprices et tous ses fantasmes !

Tierno Monénembo, in Le Lynx

Share and Enjoy !

Shares

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
Close
Please support the site
By clicking any of these buttons you help our site to get better