orangeguinee guicopresse UBA

Le ministre du commerce remet colonel Moussa Tiegboro à l’ordre

Le ministre du commerce guinéen, Marc Yombouno a réagi  lundi 30 avril 2018, lors d’une point de presse dans les locaux de son département par rapport aux échantillons  des 108 bouillons (cube Maggi),  présenté   la semaine dernière à la  presse par les services du colonel Moussa Tiegbolo Camara.

Selon M. Yombouno, le laboratoire de contrôle de qualité a analysé un certains nombre de bouillons dont  23 marques et une cinquantaine de références, « nous avons eu  a élaborer un protocole d’accord  de complémentarité avec les  services du secrétariat général à la présidence, chargé des services  spéciaux de la lutte  contre la drogue, le crime organisé . Mais les  produits qui ont été analysés  au Sénégal (Dakar), après la sortie  médiatique  du colonel Tiegboro, nous avons constaté qu’il y a une contradiction. Et donc, il nous revenait d’éclairer  la population en leur disant que, l’Etat travail pour vous  protéger. Mais nous ne sommes pas les  arnaqueurs des importateurs de bouillons ».

Dans cette même lancée ,  le Ministre  a fait savoir aux médias  que , la tenue de cette conférence c’est pour partager avec eux sur ce qui est de la vérité dans  l’affaire des marques de bouillons consommables, «  nous avons suivis des informations qui effrayent  la population qui n’est que du chantage contre le département du commerce. Avec tels nombres de produits qui existeraient sur les marchés (108 marques dont 9 marques certifiés et  (96 bouillons) impropres à la consommation jusqu’à preuve de contraire.  je dirai que, ces propos sont  graves  de la part du colonel Moussa Tiegbolo  parce que les  services spéciaux ne peuvent pas agir en lieu et place du département du commerce. Par qu’ils n’ont pas de laboratoire. C’est le ministère du commerce qui  dispose les laboratoires des spécialistes pour dire que telle produit est impropre ou propre à la consommation », a-t-il dénoncé.

Pour conclure le ministre du commerce a invité les importateurs à se référer  de l’expertise locale pour  une analyse confiant et de qualité pour identifier les bons et les mauvais bouillons qui circulent dans le pays. Car ils regrettent que certains opérateurs payent de l’argent faramineux pour soit disant des analyses dans les pays limitrophes.

Zézé Enèma Guilavogui pour Aminata.com

Tel: (+224) 622 34 45 42

zezeguilavogui661@gmail.com

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »