A LA UNEInternational

Le laborieux apprentissage du vivre-ensemble entre juifs et Arabes israéliens

L’école du village de Wahat al Salam – Neve Shalom fut la première école « binationale » d’Israël. Elle accueille enfants juifs et arabes, enseigne dans les deux langues. Elle espère contribuer à enseigner le vivre-ensemble à une nouvelle génération d’Israéliens. Mais cet apprentissage doit surmonter de nombreux obstacles.

L’initiative était née l’an dernier, de la volonté des élèves eux-mêmes. Le 6 mai 2017, l’école primaire de Wahat al Salam – Neve Shalom avait célébré sa première « fête de la paix ». Les enfants avaient défilé sous les yeux de leurs parents dans ce petit village à flanc de colline, situé à mi-chemin entre Jérusalem et Tel Aviv, pour marquer la possibilité de vivre en bonne entente entre juifs et Arabes. La date tombait entre les commémorations de l’indépendance d’Israël et celles de la « Nakba », la « catastrophe » qu’a représentée pour les Palestiniens l’exode de plus de 700 000 d’entre … Cliquez ici pour lire la suite

A LIRE =>  Télimélé: l'accueil historique de Chérif Mohamed Abdallah Haïdara président du GOHA 
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »