Quelques jours après  la  journée internationale  consacrée  au  diabète notre  rédaction cru  opportun de  s’intéresser à une  maladie qui  a  pris  racine dans la  zone  foutanienne  de  nos  jours.

Bah Mariama  Kesso, surveillante  de  l’unité  de diabétologie à l’hôpital  régional  de Labé, pour  elle  les  causes de  cette  explosion  du  diabète  sont  liées  à la  sédentarité , au  manque de  rigueur  et  d’équilibre alimentaire  et  de  pratique sportive.

Selon  la  spécialiste, il  n’y a  pas  un âge où la  maladie  est  plus  présente  qu’à un  autre âge puisque explique-t-elle le  diabète existe  en  deux  types et  frappe  même  des  enfants de  5 ans.

« A l’heure-là nous  avons  au minimum90 enfants qu’on  suit… »

Pour le premier  trimestre de  l’année  2018 sur  1624 consultations  effectuées, 129 cas  de  diabète ont  été  diagnostiqués dont 25 cas  de  coma  hypoglycémique.

Pour le seul  premier  semestre  de  la  même  année 12 décès  ont  été  enregistrés  dus  au diabète.

Dr Mariama Kesso Bah  en  guise de  conseil  préventif prône  la  réduction  du  sucre  et  du  sel  dans  les  repas, l’abandon  de  l’alcool  et  de  la  cigarette et  la  pratique  régulière du  sport  assortie de  la  consommation des fruits  et  légumes.

Ousmane K. Tounkara, correspondant d’Aminata.com

PARTAGER