A LA UNESocieties & Divers

LANCEMENT A CONAKRY D’UN ATELIER DE FORMATION DU PERSONNEL DU SERVICE NATIONAL DE GESTION DES CATASTROPHES ET DES URGENCES ENVIRONNEMENTALES

LANCEMENT A CONAKRY CE MARDI 23 MARS 2021 D’UN ATELIER DE FORMATION DU PERSONNEL DU SERVICE NATIONAL DE GESTION DES CATASTROPHES ET DES URGENCES ENVIRONNEMENTALES

C’est une rencontre présidée par l’Inspecteur Général du Ministère de L’Environnement des Eaux et Forêts Mohamed Sékou CAMARA, représentant du Ministre d’Etat, Mohamed Oyé Guilavogui, qui avait à ses cotés le chargé des Programmes (PNUD), Mamadou Ciré Camara.

L’Objectif de l’atelier est de renforcer des capacités du personnel du service national de gestions des catastrophes et des urgences environnementales en le dotant de connaissances nécessaires sur la prévention et la gestion des catastrophes.
Pendant cette première journée, la formation a été axée sur le module suivant : Méthodes d’Evaluation des risques de catastrophes et de la vulnérabilité des Communautés locales. A travers ce Module, le formateur a échangé avec les participants sur les concepts environnementaux tels que le risque, les outils d’alerte précoce, la vulnérabilité et gestion des risques.

Au total vingt cinq (25) cadres bénéficieront de cette formation qui durera trois jours. Dans son allocution, le chargé du Programme Environnement et Gestion Durable du Capital Naturel, Mamadou Ciré CAMARA a invité les participants à plus d’abnégation pour la maîtrise des concepts enseignés par les formateurs qui sont tous des spécialistes. Il à aussi réitéré l’engagement du PNUD à toujours accompagner le gouvernement dans la mise en œuvre de la politique nationale de gestion des catastrophes.

A LIRE =>  Kouroussa: le Directeur communal de la jeunesse destitué par le maire de la Commune Urbaine

Pour sa part, l’Inspecteur Général, Mohamed Sékou CAMARA a exprimé la satisfaction du Département pour la tenue de cet atelier qui selon lui , se tient à un moment où la problématique de la gestion des catastrophes est devenue très préoccupante dans notre vie quotidienne .Pour terminer , le représentant du ministre d’état Mohamed Oyé Guilavogui, s’est dit rassuré de l’atteinte des résultats à atteindre à travers les thèmes ciblés que les cadres formés sauront relevés les défis, d’où son appel à l’esprit de responsabilité pour une meilleure appropriation de la dite formation.

Mamadouba Soumah
Service Communication : MEEF

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks