A LA UNENouvelles des Regions

Labé_ Une seule station sur 6 visitées pompait du carburant en ce matin du mardi

Les rumeurs qui circulaient dimanche soir sur une éventuelle hausse du prix du carburant ont entraîné une certaine surenchère et une vraie ou fausse rupture de stock qui bloque la vente du carburant depuis le début de la semaine à Labé.

Ce matin à Labé sur 6 stations de pompage d carburant visitées seule une assurait le service, il s’agit de celle située à Kouroula sur la déviation reliant ce quartier au secteur Ndiolou du quartier Pounthioun et comme l’on pouvait le deviner l’endroit était pris d’assaut par les citoyens et là aussi le service assuré ne concernait que l’essence.

D’ailleurs, une femme du personnel criait à tue-tête en pular «  il n y a pas de gasoil » pour ne pas donner de faux espoirs aux requérants.

A la station située au Tinkisso une poignée de pompistes poirotaient sans servir tout de même, constat similaire pour la station de Hoggo Mbouro et celle autre du grand marché à proximité de la ligne de change des devises étrangères.

Au marché noir, les prix se sont affolés et font se frotter les mains à ses acteurs qui écoulent le litre à 12000 francs ce mardi.

Mais, chose insolite, Amadou Diao Diallo vendeur au noir maintient le litre à 11000frncs expliquant ne pas vouloir faire du profit à tout prix et ans raison comme i a acheté le stock disponible à 10000 francs le litre il l’écoule contre 1000 francs de bénéfice et attend le comportement du carburant sur le marché en général pour savoir la conduite à tenir.

A LIRE =>  Labé_La décision d’alléger  les charges locatives entreprises par l’état au crible des citoyens

En début de matinée, ce mardi, l’autorité préfectorale a invité les gérants de stations à une rencontre pour tenter d’élucider la crise mais seuls une dizaine avait répondu à l’appel au moment où nous quittions sous presse.

Tkillah Tounkara

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »