A LA UNEPolitique

Labé_ Pour la reprise de la célébration du 8 mars, l’amphi affiche complet

Après plusieurs années sans célébration, le 8 mars a repris ses droits  dans la cité de Karamolo Alpha.
Comme dans les années fastes, c’est  l’amphithéâtre ENI/CFP  qui a servi de cadre à la célébration et pour la circonstance, les femmes ont choisi de se drapée dans se l’indigo tissu traditionnel de cette aire culturelle.
Pour la circonstance même  le gouverneur de région  a saisi l’opportunité pour mettre au repos son treillis et ses rangers.
Colonel Robert Soumah dans une salle chauffée à blanc à pris la parole: <<La journée internationale de la femme à certes pour objectif rendre hommage aux femmes mais également une occasion de réfléchir sur la condition féminine dans le monde et particulièrement dans notre pays.
La femme, c’est la vie et leur condition de vie sont encore précaires  à l’instar de la pauvreté  qui règne dans les pays sous développés…>>
Colonel Robert Soumah a rappelé que les femmes sont les premières victimes des crises, elles sont victimes de mutilations génitales, de mariages précoces ou forcés et de la confiscation de certains droits.
Au coeur de la célébration, la seule sous préfète de la région  Maladho Diallo à été  portée  en triomphe et a expliqué ce que disaient les gens à sa nomination :
<<A ma nomination, les gens étaient  inquiets pour moi, tant pour le poids de ma nouvelle responsabilité que la situation géographique  de mon poste d’affectation mais je les ai rassuré par ma détermination.
Il est bon de demander l’égalité et l’équité  mais les femmes doivent manifester plus d’efforts pour y arriver, il faut braver des obstacles qui du reste sont inhérents à la vie…>>.
Tkillah Tounkara
A LIRE =>  Labé_ Les fidèles  en Christ à l'heure de Pâques 
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »