A LA UNENouvelles des Regions

Labé_ L’hôpital régional libère des stagiaires pour faire de la place

Après les bâtiments de l’hôpital qui ont subi un lifting à l’arrivée de l’équipe en place, la direction s’attaque à de nouveaux chantiers notamment la régulation de la durée du stage. Ce lundi, l’équipe s’est defaite de la présence de stagiaires qui avaient duré au delà du temps qui leur était imparti et qui s’accrochaient à l’institution sanitaire.

Le message de remerciement passe mal chez les stagiaires, mais la direction de l’hôpital rassure que la démarche vise à donner la chance à d,autres apprenants encore.

Fatoumata Binta Diallo, la surveillante générale de l’institution à prononcé ce qu’il suit:

<<…Effectivement, on a beaucoup de stagiaires qui ont fini leur période,ce n’est pas qu’on les chasse, loin de là, ceux qui ont atteint leur période et qui ont a qui de l’expérience doivent quitter pour permettre de rouler, avec l’attestation qu’ils reçoivent ils auront où travailler…>>

Selon l’administratrice, les stagiaires libérés devaient l’être depuis le 7 novembre 2022 mais ont été tolérés jusqu’au nouvel an sur décision unilatérale de la direction.

De nouveaux stagiaires ont été admis en remplacement de ceux libérés mais avant ils ont été entretenus sur la durée du stage qui est de 3 mois.

Chaque fois qu’un stagiaire est admis, il est en joie alors qu’à l’échéance de l’opportunité, ils font tout pour s’éterniser et font intervenir des imams ou des gens respectables.

A LIRE =>  Labé_ Etat des lieux du lancement électrique préalablement prévu pour ce 15 courant

Dr Djiba Diallo, DGA de l’hôpital régional souligne qu’il y a d’autres problèmes à régler notamment celui des taxis motos qui encombraient la façade de l’hôpital obstruant le passage parfois même aux ambulances ou encore le cas des vendeuses qui pullulent tant à l’intérieur qu’ à l’extérieur  de l’hôpital.

Tkillah Tounkara

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »