A LA UNENouvelles des Regions

Labé_ La rupture d’intrants médicaux liés au traitement de maladies métaboliques pose inquiétude

Les malades touchés de maladies métaboliques comme les diabétiques traversent un periode particulièrement éprouvant à Labé avec la rupture des principaux produits qui entrent dans leur traitement.

Les plus touchés sont notamment les insulinodépendants.
Cette rupture d’intrants entraine une baise du taux de glycémie qui peut s‘avérer fatale si le sevrage se poursuit.

Mamadou Bhoye Baldé, patient tourmenté estime qu’avec la rupture l’on peut se coucher sain et faire une crise fatale d’un coup.
Au service de diabétologie de l’hôpital de référence pour la région de Labé, le Docteur Mamadou Dian Diallo estime qu’il y a des substituts qu’on peut prescrire aux patients pour sauver certaines situations mais l’absence de l’insuline crée un certain déséquilibre dans l’organisme du malade.

Aujourd’hui, circonspection, doute et crainte animent les insulinodépendants qui veulent que l’état s’implique pour sauver leur vie.

Il faut noter que la crise de ces produits même si elle intervient parfois à pris cette forme seulement à la fermeture des pharmacies parallèles.

Tkillah Tounkara

A LIRE =>  Appel à l’action pour Guineematin au nom des principes (Tribune)
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »