A LA UNEPolitique

Labé_ La presse locale au crible des citoyens à l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse

Alors que les médias prolifèrent à Labé ces dernières années avec  pas moins de 6 radios privées se partageant l’espace, le travail des hommes du secteur est passé au tamis des auditeurs dont un échantillon a ouvert son cœur à la question.

Maitre Mamadou Cellou Dela Diallo a une préoccupation en particulier :

« Il faut que les chefs de station prennent leurs dispositions pour aller dans les villages profonds, les problèmes qui y sont ne peuvent se rencontrer dans l’espace urbain de Labé… »

Fidèle auditeur des médias locaux, Houdalaye Ndiaye marche presque sur la langue de son prédécesseur avec une nuance :

« Je n’en voudrai pas trop à la presse je connais le déficit de moyens pour toucher certaines zones rurales mais n’empêche que certains médias font correctement le travail tandis que d’autres se cherchent encore, à cela il faut rajouter le fait qu’il n’y a pas de solidarité dans leurs rangs. »

En guise de rappel, certains médias à Labé n’ont pas encore le moindre salarié et leurs promoteurs  font la pluie et le beau temps en engageant et libérant qui ils veulent sans aucune garantie.

Tkillah Tounkara

A LIRE =>  Chronogramme de la transition, libération d'Alpha Condé, détention d'anciens dignitaires..., Honorable Ben Youssouf Keita fait le point (interview)
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Translate »