A LA UNESocieties & Divers

Labé_ La difficulté d’accès aux logements privés pour certains citoyens

Le Fouta est connu comme une terre où l’islam est  et nettement majoritaire avec des proportions qui dépassent 95%de pratiquants mais parfois certains préjugés  et une certaine maitrise des textes légaux et cultuels viennent heurter certains droits et libertés au point où certains propriétaires refusent de louer leurs maisons à un citoyen d’un culte différent du leur.

Bongono Paul Faya a vécu les faits et raconte :

« Quand on a des gens qui sont malades et qu’on part les saluer et prier pour leur santé, dès qu’on quitte, ces personnes ont des problèmes avec leurs propriétaires… »

Et donc pour éviter de créer des problèmes aux leurs, cette pratique s’est réduite explique le jeune homme.

Pour Elie Millimouno quand tu veux louer une maison certains propriétaires posent inlassablement la même question :

« Est-ce que vous êtes musulman ? Si  on ne l’est pas pour certaines familles, c’est difficile d‘accepter. Peut être qu’ils peuvent l’accepter pour un début mais dès qu’ils sentent que vous êtes réellement engagés dans des prières, ils peuvent demander de quitter aussi… »

Pauline Millimouno rappelle que la Guinée est une famille et qu’en région forestière la cohabitation sociale et cultuelle ne pose aucun problème avant de souligner :

« Des fois, on se dit de blaguer comme on veut, mais on ne peut pas et même quand tu les invites, ils ne viennent pas, ils disent que tu déranges trop… »

A LIRE =>  Labé_ Bonne nouvelle pour les ménagères : Baisse du prix au kg de la pomme de terre

Trouver une maison n’a pas été facile pour Adjudant Keita à son arrivée à Labé, il a dû se rabattre sur l’aide d’un ami qui l’a hébergé pendant une année entière.

Sur la question, le juriste Moulay Ismaël Diallo estime que la loi est claire et qu’avant de signer un contrat de location qui en principe doit se faire devant un juriste, les parties doivent poser tous les points censés prêter à confusion et peuvent même discuter des éventuels avenants.

Rejeter un fidèle d’un autre culte est il recommandé en islam ?

La question a été posée à un prédicateur islamique local qui a soutenu que c’est une erreur et qu’il n’y avait aucun problème à ce que des cultes différents vivent ensemble tant que l’autre fidèle ne veut pas entrainer le musulman sur sa voie.

Le religieux a aussi souligné le fait que dans ce type de cohabitation la nuisance au voisin notamment la nuisance sonore est une chose à éviter.

Tkillah Tounkara

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »