A LA UNENouvelles des Regions

Labé_ Idrissa Sampiring Diallo flingue la HAC pour la distribution fantaisistes des cartes

Alors qur la HAC dirigée par le doyen Boubacar Yacine Diallo se fixait d’assainir le cosmos de la presse de toute présence usurpée ou insolite, la montagne semble avoir accouché d’une souris si l’on se fie au raisonnement du directeur de publication de Sanakou.

Idrissa Sampiring Diallo, journaliste

<<Vous avez l’impression que tout le monde a encore reçu la carte même s’il est clair que tout le monde ne devait pas la recevoir parce qu’au delà des documents, il y a aussi le comportement de l’individu qui s’apprecie de tout le monde…>>

Autant dire que pour le natif de Sampiring, la distribution de la carte professionnelle connait une limite liée au manque de rigueur.
Autre inquiétude du journaliste, le poids et la représentativité de la carte car en prenant appui sur des daits récents, notre interlocuteur a rappelé qu’un journaliste de Koubia s’est vu confisquer sa carte professionnelle à Salambadé pour avoir juste voulu faire son travail.

Et malheureusement, cette carte à date encore circule entre la préfecture et les autorités de la région.

Au moment des faits, la DRIC s’est elle même emmêlé les pinceaix de peur.Aussi, le préfet souhaitait que le jeune homme soit suspendu pour un an, de quoi interpeller la HAC sur l’identité de qui peut prendre des actes suspensifs liés aux professionnels de la presse.

A LIRE =>  Labé_ La directrice de l'école primaire de Bourneté trempe dans un détournement de fonds

Tkillah Tounkara

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »