A LA UNEEducationSocieties & Divers

Labé_ Examens de sortie: l’absence signalée de certains surveillants, les fictifs et le non achèvement de certains programmes, l’avis de l’IRET

Alors que l’heure est à l’examen de sortie chez les écoles professionnelles, certains surveillants sont aux abonnés absents chose que tente de justifier l’inspecteur régional de l’enseignement technique, Balka Moussa Keita.

<<il y a 3 ou 4 salles qui n’avaient pas de surveillants au complet sur deux par salle, in seul était présent. Immédiatement, le chargé des examens en collaboration avec les délégués a procédé à leur remplacement direct et nous avons essayé de prendre un acte poir leur validation…>>

Par endroit, l’état semblait indiquer que certaines écoles n’avaient pas terminé leurs programmes d’enseignement, ce n’est pas l’avis de l’or et qui préfère nuancer: <<…le formateur avait fini son programme, il avait évalué sans rendre les notes, ça m’a emmené à demander si ce n’était pas parce que l’école lui restait devoir, ils m’ont dit non, c’est compte tenu des charges du sieur qui est dans plusieurs écoles et à l’hôpital su même moment…>>

Aussi, des fictifs ont été démasqués lors de ces examens, ils ont purement été mis hors jeu clame Balla Moussa Keita.

<<Les gens ont tenté de présenter des candidats qui ne sont pas réellement présentable, nous on a les statistiques de la troisième année et les redoublants constituent les candidats de cette année plus les transferts mais si sur cet effectif, il y a une augmentation majeure, on va se poser la question d’où viennent ces candidats c’est ce qu’on a fait et nous avons reçu une liste de pv ce sont ces gens là que nous avons installé…>>

A LIRE =>  Dubreka_Khorira: en manque de tout, la population de Limbita choisit Chérif Mohamed Abdallah Haïdara comme leur ambassadeur auprès des autorités et les bonnes volonté

Tkillah Tounkara

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »