A LA UNENouvelles des Regions

Labé_ Deux sœurs meurent le même jour de maladie

Deux sœurs d’une famille vivant à Ndiolou ont péri de maladie à quelques heures d’intervalle dans la journée du dimanche dernier. Pour les causes du décès la mère éplorée parle de paludisme grave pour justifier le drame.

« Ma grande fille était chez ma mère sa grand-mère et se plaignait de maux de ventre, j’ai cru que ce n’était pas grave je l’y ai laissée, chez moi sa sœur cadette se plaignait aussi de la même chose, là aussi j’ai cru que c’était anodin.

J’avais discuté avec mon mari pour que l’aînée aille en soin, il a répondu qu’il était d’accord et qu’il allait voir alors on a envoyé la plus jeune à l’hôpital où Fatoumata Bah est décédée la première  au troisième jour et alors qu’on l’inhumait sa sœur qui avait été admise à la clinique Diogoma s’en est aussi allée…»

Pour Mariama Bailo les structures sanitaires d’accueil ont manqué de professionnalisme dans le traitement de leurs filles et ajoute qu’on leur a imposé que le corps de la fille décédée à l’hôpital soit placée à la morgue pour leur arracher de l’argent.

Touchée par la perte de deux de ses filles le même jour cette femme sous le choc demande à ce que l’être humain soit placé au dessus du matériel dans  nos structure sanitaires.

A LIRE =>  Manifestation du 17 août 2022 en Guinée: une importante déclaration du FNDC Labé 

Tkillah Tounkara

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »