A LA UNENouvelles des Regions

Labé_ Des braqueurs tirent mortellement sur un religieux de renom

Alors que l’insécurité prend des proportions démesurées à Labé, la ville vient d’être endeuillée par un crime des plus ignobles.

Un imam qui venait d’officier à la dernière prière du jour et qui avait fait un crochet par la boutique d’un de ses enfants situés en face du lieu de culte s’est trouvé au mauvais moment et au mauvais endroit dans la soirée de ce mardi 11 octobre 2022.

En effet, des bandits venus braquer les commerces établis en ces endroits ont tiré des coups de feu blessant l’homme de Dieu.
Profitant des minutes de panique qui ont suivi les agresseurs ont emporté de l’argent avant de se tirer sur des motos.

El hadj Oumar Zawiya, tué par balles à Daka dans la commune urbaine de Labé

Transporté d’urgence à l’hôpital, El hadj Oumar Zawiya s’est progressivement vidé de son sang et a finalement succombé à ses blessures.

Tout porte à croire que le saint homme avait été atteint au pied sur une partie sensible.
L’annonce de cette mauvaise nouvelle a déclenché l’ire des habitants de Daka qui ont erigé des barricades en signe de réprobation.

Il faut noter que le défunt était un excellent prédicateur islamique doublé de formateur de valeur.
El hadj Oumar était originaire de Zawiya, l’un des foyers islamiques de la région. Il était imam à la mosquée de Daka 1 dans la commune urbaine de Labé.

A LIRE =>  Libye: plus de 500 personnes retrouvées vivantes sous les décombres à Derna

Tkillah Tounkara

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »