Labé : un jeune Oustaz abuse sexuellement d’une mineure à Dow Saré

Dans la nuit du mardi à mercredi, un jeune boutiquier dénommé Saikou Sow connu sous le sobriquet de Oustaz, s’est rendu coupable de viol sur une fillette prépubère de dix ans à Dow Saré quartier du centre urbain.

La jeune fille était allée faire une commission de sa mère qui lui demandait d’acheter du riz et des emballages plastiques pour emballer des boulettes de poisson destinées à la vente.

Sur sa mésaventure, la petite H. a expliqué qu’elle est allé acheter le riz chez un certain Conté, qui n’avait pas le plastique d’emballage,alors, elle s’est rendue chez son agresseur Oustaz, qui a libéré un premier client avant de remettre sa commande à la petite, qu’il a toutefois entrainée dans une chambrette attenante à son lieu de vente avant de s’étaler sur elle.

Vu qu’elle sanglotait, ustaz l’a demandé de garder le secret et a ouvert la porte, jetant un regard circulaire pour être sûr que personne ne pourrait découvrir le pot-aux-roses.

Incommodée par la durée anormale de sa fillette, la mère s’est mise à sa recherche et l’a croisée, les yeux bouffis et constatant l’abattement de sa fille elle l’a subtilement arraché des infos.

Alors, les nerfs à fleur de peau, la mère s’est rendu chez l’agresseur pour le forcer à avouer.

L’attrapant par le collet, elle s’est mise à le frapper plusieurs fois de suite le poussant à faire son mea culpa.

Depuis, Ustaz est aux mains des services de sécurité, tandis que la fillette et sa famille attendent les résultats de l’expertise médicale pour être mieux situés.

Ousmane K. Tounkara