viol, photo d'illustration
viol, photo d'illustration

Trois  jeunes  gens ont  commis  un  viol  collectif  sur  une nourrice  de 21 ans dans la  nuit  de  l’Aïd el Fitr à Kouramangui. Le  secteur où le crime  s’est produit est Tellema. La  victime, une  femme  nourrice avait  soif et  cherchait à se  désaltérer quand  elle  est  tombé sur  trois  jeunes ouvriers. Sadio Diallo 20 ans, Amadou Diouldé Diallo 17 ans apprenti menuisier  et  Amadou Oury Diallo 17 ans apprenti maçon.

Des  dires  du capitaine Tamba  Kourouma  du  commissariat  urbain  de  police  de  Labé, c’est  au  téléphone que l’information  leur  a  été  passée  par  l’agent cantonné à Kouramangui, puis des  dispositions  ont  été  prises, trois  agents  ont  été  commis à aller  cueillir  les  trois  délinquants  aux  arrêts au  moment  du  déploiement  de  la  mission pour leur  transfert  en  ville.

Mardi, les  trois  jeunes  gens se trouvaient  bel  et  bien  dans  les  locaux  du commissariat  urbain  de  police  de  Labé et  la  nourricee  victime était  attendue pour  sa déposition.

Cependant, à la faveur des pluies du mardi, les trois jeunes gens ont fait un trou dans le toi de leur cellule pour prendre la clé des champs.

Quand l’évasion a été constatée ce mercredi, tous les agents ont été lancés aux trousses des fuyards qui ont été repris dans l’après midi.

Il faut  rappeler que  la  Région de  Labé détient  le  triste  record de  viols au plan  national, avec  des issues qui encouragent  les  violeurs  car souvent la  justice  est  snobée  au profit des  règlements  familiaux des conflits.

Ousmane K. Tounkara