orangeguinee > guicopresse

UBA Guinée

Mamadou Aliou Laly Diallo maire de la commune urbaine de Labé
Mamadou Aliou Laly Diallo maire de la commune urbaine de Labé

Labé : pourquoi la commune veut- elle empêcher la marche des victimes de Qnet?

Embarqué dans un bras de fer judiciaire avec la société à vente pyramidale Qnet depuis de longs mois sur entre autres des motifs d’arnaque, le collectif des victimes de la société projetait de marcher le jeudi 28 novembre 2019.

Et à cet effet avait adressé un courrier à la commune qui sans le dire ouvertement ne semble pas encline à autoriser la marche.

La question a fait sortir de sa réserve, Hadja Fatoumata Bailo Diallo présidente du collectif qui est montée au créneau.

<<… quoiqu’il arrive,nous maintenons notre intention. De la même façon que les victimes de Conakry l’ont fait pour réclamer notre argent. Nous avons comme itinéraire une mobilisation à Hoggo Mbouro, la commune, le gouvernorat et la préfecture pour descendre au niveau de la justice.

Quand le maire a reçu le courrier, il m’a appelé lui même pour me dire qu’il y a des choses à changer et il avait promis de nous recontacter après réunion avec les autres élus…>>

Dame Diallo est consciente que normalement le lieu à cibler devait être le local de la société Qnet vu que les bureaux sont fermés, le collectif a jugé de choisir les représentants de l’État pour passer son message.

<<Nous n’avons aucune intention  de provoquer une bagarre ou d’insulter quelqu’un, on pensait que manifester était un droit…>>

Il faut noter que la somme totale réclamée par le collectif à la société Qnet est un milliard huit cent quatre vingt sept millions cinq cent neuf mille.

A LIRE =>  Décès de Lansana Sangaré : « il n’est et ne sera pas question de se réjouir de cette mort» (Koundouno)

Ousmane K. Tounkara

Share and Enjoy !

Shares

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »