orangeguinee guicopresse UBA

Labé : Perte des productions de chou à Mali : Les agriculteurs ne sont pas seuls dixit le président de la chambre régionale de commerce

Alors que les agriculteurs de Mali pleurent les pertes subies à cause de la fermeture des frontières et évaluent le dommage subi à plus de quatre milliards de nos francs la chambre régionale de commerce estime que les agriculteurs ne sont pas seuls dans leur malheur, il y a aussi  les commerçants qui ont subi de pertes inestimables causées par la fermeture des frontières dixit El Hadj Amadou Daka Diallo :

« Personne ne s’attendait à la brusque fermeture des frontières et donc les commerçants ont embarqué l’huile végétale, de la sardine, du chou et tout s’est altéré le long de la frontière dans les engins de transports…

Les exportateurs sont de   revenus modestes, ils exportent parce que conscients que la production ne peut être entièrement engloutie par le marché local.

De la sardine et des colas ont été perdues à Koundara et le chou provenant de Mali a été touché…

Quand l’Etat décide de fermer les frontières, nul citoyen ne peut justifier pourquoi ? Nous avons produit un rapport à la chambre nationale de commerce, notre tutelle qui a promis de réagir on attend… »

Il est opportun de signaler qu’au dernier contact d’avec le président de la chambre régional de commerce, les rapports qui lui sont parvenus étaient encore à son niveau.

Ousmane K. Tounkara

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »