Une route bitumée dans la préfecture de Labé
Une route bitumée dans la préfecture de Labé

Alors que  l’hivernage bat  son  plein et que  le premier  bitume posé  sur une petite portion des axes prévus en  juillet  dernier avait ressusciter l’espoir  des  citoyens  de  la  ville, le  constat  révèle que  les  travaux de bitumage marquent  un coup d’arrêt, pour  en  savoir plus, le préfet  de Labé, Elhadj Safioulahi Bah a été mis à contribution :

« Vous constaterez avec  moi que c’est  la  saison des  pluies, le  granit qu’on réchauffe pour mélanger  au bitume est  mouillé, donc, il faudrait  beaucoup d’énergie pour déjà assécher et  ensuite  mélanger.

Ça demande  beaucoup, beaucoup  d’énergie et  c’est très  couteux et  ensuite, le  sol est  imbibé d’eau donc, il est  mou…

Entre temps, ils sont  entrain de préparer  les  canaux pour le démarrage  et ensuite consacrer ce  temps u  regroupement  du matériel nécessaire… »

Le préfet  de Labé a rappelé que  lors de son dernier  passage  à Labé, le chef  de l’Etat  avait  été interpellé par  les  sages  de  la  ville notamment  le  maire sur une éventuelle rallonge de la distance à bitumer et  en  a profité pour annoncer 5 km supplémentaires, conséquences de  ce souhait  lors émis  par le président  du  conseil de  ville.

Avec cet ajout, un axe jusque là imprévu situé  dans  le  quartier Tata se  voit concerné  par  le  bitumage et l’axe Radar-Mosquée de Ndiolou Koulounnabhe prévu d’antan mais retiré de  la  liste finale à cause  de  la réduction de 25 à 15 km se voit  réintégré  dans  la  liste  finale des axes urbains à bitumer.

Ousmane K. Tounkara