Rate this post

Après  les  propos  controversés  de  l’honorable  Damaro  Camara  demandant  à  l’opposition  de  faire  le  bilan  de  ses  manifestations ,les  bases  locales des  partis  politiques  n’ont  pas  mis  du  temps  à réagir .

Du coté  de  l’opposition  le  responsable  des  jeunes  de  l’UFDG Aliou  Laly  Diallo est  autant  ou  plus  amère  que  l’élu  de  la  république :

« les  paroles  de  Damaro ne  nous  surprennent pas  il  dit  que  nous  pouvons  marcher aussi  longtemps  que  nous  souhaitons cela  veut  dire  qu’ils  sont  têtus et qu’ils sont toujours  prêts  à  violer la  loi  pour  retarder le  pays.

Nous  avons  des  stratégies que  nous  avons défini et  elles  sont  entrain  de porter  voilà  pourquoi  nous  avons  suspendu  nos marches »

Dans  les  rangs  de  la  mouvance  le  secrétaire général  du  RPG section  Labé  2 sans  attaquer  les  mêmes  axes  que  l’honorable  Damaro partage son  point  de  vue :

« quand  l’opposition  accepte  d’annuler  ses  manifestations chapeau  à  elle, l’honorable  Damaro et  moi  disons  la  même  chose sans  aller  sur  les  axes, l’opposition  a  compris  qu’elle  perd  des  bras  valides  si elle  avait commencé  par  ça, elle  serait  aujourd’hui  l’une  des  oppositions  les  plus performantes  de  l’Afrique  Occidentale. »

Du  côté  de la  société  civile  le  vice  président  de  l’organe  préfectoral :

« les  politiciens  restent  les  politiciens, moi  je crois  que  Mr  Damaro doit  voir  l’avenir  du  pays, l’intérêt  national. Qu’est  ce  qu’il  faut faire  pour que  l’opposition  ne  marche  pas car dans  tous  les  cas  c’est  des  revendications  sur  des  faits qui  incombent  à l’Etat.

                                                                                                              Ousmane  Koumanthio Tounkara

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here