orange guinee guicopres uba guinee votre

Labé : les forces sociales ne comprennent pas l’attitude du secrétaire général de la commune et se réfèrent aux dispositions légales

L’échec de  la  marche du  23 juillet à  Labé est  dû comme  nous  avons  pu le cerner  d’un  malentendu  dans  la  procédure d’adresse  du  courrier  d’information normalement  destinée  au  président  de  la  délégation spéciale  et  malencontreusement  adressée au  secrétaire  général de  la  commune  qui a décliné  la  missive  au  dernier  moment.

Sur cette situation Idrissa  Sampiring Diallo  membre  de la  coalition  des  forces  sociales  sous  la  bannière  de  la  PCUD est  clair :

« d’après  le  message  du  ministre  de  l’administration  du territoire  et  de  la  décentralisation qui  avait  été diffusé, les affaires  courants des collectivités devaient  être  gérées  par  les  secrétaires  généraux des  communes mais  nous  avons  été  surpris de  recevoir une  lettre  réponse  qui  nous  dit  de  respecter  la  procédure en  adressant le  courrier au  président  de  la  délégation  spéciale ».

Jurisconsulte  des  médias  locaux, Moulay Ismail  Diallo évoque  quant  à lui  l’esprit  des 622 et suivant selon  lesquels les  organisateurs  de  la  marche disposent  de  trois  jours  francs pendant  lesquels, ils  doivent  adresser  une  lettre  aux  conseillers  communaux  et  plus  précisément   le  maire avant  la  manifestation, c’est  à  lui  de  répondre  favorablement ou non dans  un  délai  de  24  heures et  d’informer  la  hiérarchie.

Si  toutefois, la  réponse  est défavorable l’autorité  de  tutelle peut  revoir  les  raisons  invoquées et  autoriser  la  manifestation si  la  décision  d’annulation  n’est  pas  motivée, le juriste  précise  qu’il  n’est  pas  dans  les  prérogatives  du  secrétaire  général  de recevoir  une  telle  lettre.

Certes le  rendez vous  du  23 a  été  avorté mais  ce  n’est  que  partie  remise  car la  ville  affiche une  morosité particulière  des  jours  de grève.

Ousmane K. Tounkara, correspondant d’Aminata.com

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »