Réunis dimanche  au siège  du  FEPAL de  Labé, les  forces  sociales ont décidé  de  mettre  ensemble leur  force  pour  mener  à  bien  le  combat  citoyen en  cours notamment  la  baisse  du  prix  du  carburant.

Mamadou Habib  Bah, membre  du  mouvement  osons oser est  formel : « tous  les  citoyens  doivent  se  lever comme  un  seul  homme pour  dire  non  à l’augmentation du  carburant ».

Alhassane  Diallo membre du  FSPE estime  que  le  gouvernement  jette  de  la  poudre  aux  yeux  des  citoyens :« pour  régler  ce  problème, il  faut  d’abord  ramener  le  prix du  carburant à 8000, recycler un  train, recycler  un  bus ce  n’est  as  la  solution pour  le  peuple  de  Guinée, le  peuple  de  Guinée  a  faim, il  est  affamé ».

Une chasse aux sorcières n’est  pas  à écarter à en  croire Elhadj Lamine  Sangaré pour  qui  le ver  se  situe  à  l’intérieur  du  fruit :

« d’abord  on  va  balayer d  nos  rangs  tous  les  hypocrites, c’est  à  dire, il  y a  des  travailleurs  surtout  du  secteur  public qui  font  semblant  d’être  avec  nous, ils  viennent  nous  chanter à l’oreille quelque  chose, ils  vont  dire  au  gouverneur et  au  préfet autre  chose, deuxièmement  la  circulation  ne  era  pas  aisée parce que  le transport  clandestin  sera  réprimé, les  cas  exceptionnels  seront  analysés  par  les  forces  sociales… »

Au  sein  des  forces sociales  de  Labé on  compte l’inter central CNTG/USTG, le CNOSG, la PCUD, osons oser et  toutes  les  associations  de  jeunes  et  de  femmes.

Ces  forces coalisées  ont  décidé  de  durcir  le  ton et appellent  à  une  marche  verte mardi.

Cette  marche à en  croire  Idrissa Sampiring Diallo prendra  naissance à Hoggo Mbouro  pour  finir  à la  préfecture  de  Labé après un  périple  qui  verra  passer  la  procession  des  marcheurs  par  le  carrefour  Saikou  Baldé, via  le  cinéma  de  Daka, le carrefour  Bilal, le  stade  Elhadj  Saifoulaye  Diallo, la  poste  et  l’hôpital  régional  de  Labé.

Ousmane K. Tounkara, correspondant d’Aminata.com

PARTAGER