orangeguinee guicopresse UBA
L'entrée de la ville de Labé barricadée par des jeunes
L'entrée de la ville de Labé barricadée par des jeunes

Labé : les faits marquants de l’année 2020 secteur par secteur

L’année 2020 a été une  année particulière marquée à la fois par les crises sociopolitiques et l’éclosion du covid 19 qui s’est imposée en reine malheur paralysant tous les secteurs d’activité avec sont de tristesse et de deuil qui s’est abattu  comme une chape de plomb sur les guinéens.

Au plan politique

Labé se distingue par les violentes manifestations du FNDC pour lesquelles le gouverneur Madifing Diané  requiert les services de l’armée dès janvier 2020 s’en servant comme instrument de répression.

Des morts à la pelle les 14 et 23 janvier.8 administrateurs des sous préfets sont chassés parmi eux ont peut aussi citer le cas du préfet Deen Camara alors à Lelouma dont la résidence et les véhicules de service de ses adjoints ont été incendiés.

Le 5 février 2020, une délégation ministérielle intégrant les ministres originaires de la région et conduite par le MATD Bourema Condé se fait tancer par les sages du Fouta sur la brutalité du régime contre  les fils de la zone et les abus que perpètrent les FDS sur l’ordre des autorités.

Le couplage des élections référendaire et législatives donne à Labé un député certes légal mais en panne de légitimité : Thieno Aliou Mosquée Diallo du RPG.

Au plan de la santé

L’exécution de l’ambulancier de l’hôpital régional par des FDS au plus fort de la crise sociopolitique jette la psychose sur les patients qui désertent l’hôpital et le covid fait son entrée dans la région par le biais d’un guinéen vivant en Espagne et depuis jusqu’au 24 décembre 2020, la région en est à 240 testés positifs et 4 décès.

Au plan sécuritaire

La région de Labé explose les records de vol, viol et d’agressions mais en matière d’insécurité, l’exemple qui vient de suite à l’esprit est la mort de trois enfants victime de l’explosion d’une grenade le 7 juin 2020 à Dionga dans le quartier périurbain de Poreko.

Une jeune fille de 15 ans a subi un viol collectif perpétré par 6 jeunes à Yembering au cours de cette année mais le ca le plus choquant est le viol collectif et l’assassinat d’une adolescente de 16 ans dont le corps a été retrouvé à Daka quartier de la commune urbaine, il y a quelques semaines

Pour la justice

Le TPI est incendié par des inconnus le 13 janvier lors de manifs du FNDC alors que le procureur Fallou Doumbouya venait à peine d’arriver à Labé.

Après quelques semaines d’errements l résidence du procureur est transformée en partie en siège ad hoc du TPI et depuis sur 255 dossiers le TPI offre un taux de réponse de 94% e 9 dossiers criminels  sur 10 ont été pris en charge

Dans le secteur de l’éducation

Après une longue période  de crise syndicale animée par le SLECG dans ses diverses ramifications, le covid s’invite et assène le coup de grâce à un secteur  moribond sur lequel les résultats  des examens viendront jeter le dernier discrédit.

15,05% au bac,18,95% au BEPC avec la préfecture de Koubia qui porte le bonnet d’âne avec un cinglant 0 admis.

Le secteur des transports a été d’abord ralenti par l’immobilisation de 2/5 du parc automobiles de transport, des engins bloqués de part et d’autre de certaines frontières fermées de manière subite sur ordre présidentiel en mars entraînant d’énormes pertes.

Le secteur a aussi été touché par la perte du puissant secrétaire général du syndicat des transports et mécanique générale, El Hadj  Maladho Zawia Diallo, 5 octobre 2020

Au plan agricole et de l’élevage

Les paysans pleurent la perte de 7000 tonnes de produits alimentaires pour la région et 4 milliards rien que pour la filière chou à Mali dont la principale débouchée est le Sénégal.

Chez les éleveurs, la principale nouvelle est bonne. La FAO  a financé 500000 vaccins en direction de la lutte contre la peste animale et ces vaccins sont en distribution dans la région.

Au plan médiatique

La Guinée recule de trois points sur l’indice mondial de respect de la liberté d’expression et se retrouve à la 110 ème place mondiale.

De nouvelles radios et chaînes médiatiques voient le jour sans pour autant juguler les points nodaux des revendications salariales habituelles.

Transhumance, défection et promesses mirifiques s’enchaînent.

En local, la presse a été éplorée en cette fin d’année par le décès de deux des siens :Le doyen Ousmane Télémélé Bah technicien de la radio rurale et Mouctar Diallo ancien reporter d’Espace Foutah.

Dans le secteur de l’hôtellerie

Interdiction par le gouverneur de région d’un rallye touristique de 640 personnes préparé de longue date vers Koundara pour des raisons  soi-disant terroristes.

Et décès inattendu du directeur régional du secteur Fodé Ismael Camara le 10 octobre 2020 à l’hôpital régional de Labé.

Au plan du sport et de la culture

2020 a été marqué par le renouvellement  du district sportif, réunion des districts  sous l’égide de la ligue, formation des élèves arbitres, célébration avec enregistrement de la journée de la musique au musée du Foutah par Espace TV, célébration journée culturelle du musée du Fouta le 19 décembre.

Ousmane K. Tounkara

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »