A LA UNENouvelles des Regions

Labé- Les clients ne se bousculent pas devant les shops d’habits

A quelques heures de l’Aid el Kebir, l’affluence fait toujours défaut chez les vendeurs d’habits et de chaussures du grand marché de Labé.

Ibrahima Diogo Sow marchand partage sa complainte :

<<On parvient à timidement écouler nos produits mais c’est quasiment comme l’an dernier, on fait avec ce dont Dieu nous a gratifié, je vends des chaussures, des pantalons et des moulants justaucorps féminins…>>

Pour Mouctar Bah, autre agent économique, les choses sont différentes de l’an dernier, il explique une hausse des prix liée aux tracasseries routières.

Mariama Bah vend du Bazin et elle déplore une nette mévente depuis l’Aïd elle Fitr qu’elle espérait changer en cette fête de Tabaski hélas en vain.

À cette mauvaise situation, l’explication de Mariama tourne autour de la fluctuation des taux de change des devises et la fermeture des frontières.

A LIRE =>  Kankan: le gouverneur préside la cérémonie de réouverture de la frontière Guineo-malienne
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks