Labé-Les autorités de la santé déclenchent une guerre contre les cliniques clandestines

Top de nos lecteurs

Labé-  La commune et les bouchers accordent leurs violons sur le prix de la viande

Alors que le prix au kilo de la viande a subitement flambé les jours qui ont précédé la célébration de l’Aïd el Fitr 2020,...

Labé- Les sapeurs pompiers veillent-ils sur l’hôpital ou sont-ils là pour extorquer de l’argent aux citoyens ?

Postés à la façade d’entrée de l’hôpital régional de Labé pour faire régner l’ordre et faire respecter les mesures d’urgences sanitaires, certains agents de...

AKB massacre Bantama Sow: « je n’attends rien de ces plaisantins »

Le projet entamé par le ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique dans le cadre d’indemniser les gloires du pays suscité...

“Si nos salaires de mars, avril et mai ne sont pas payés, nous allons boycotter la reprise des cours”, menace le SEPGUI

Privés de salaires depuis par les fondateurs des écoles depuis le début de la crise sanitaire de Coronavirus, les enseignants du privé de Guinée...
Alpha Oumar Diallohttp://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Peu avant l’apparition du coronavirus, les autorités de la santé ont déclenché une mission d’identification des cliniques illégales. L’équipe n’a certes pas eu le temps d’aller au bout de ses efforts mais a réussi tout de même à identifier une clinique tenue par des expatriés coréens qui ne respectent aucunement les normes sanitaires.

A LIRE =>  Guinée : Alpha Condé est un vieux goné gâté par ses propres approbatrices !

Les 43 responsables des structures sanitaires privées locales connues avaient été invitées  se présenter avec les documents légaux qui certifient leur présence sur le terrain mais seulement 29d’entre eux ont honoré l’invitation à la préfecture.

Dr Mouctar Dallo, médecin légiste et l’un des inspecteurs commis à ce travail  nous a appris que la rencontre s’axait sur la présentation des documents qui justifient leur fonctionnement.

L’homme poursuit que faute de temps et par endroit de moyens 6 structures seulement ont été visitées pour deux qui répondent aux normes, deux en attente avec 80%de potentialité et une qui fait fi des règles les plus basiques.

Pur l’heure malgré cette découverte Docteur Hady Diallo DPS estime que les administrateurs de ces lieux clandestins sont encore en liberté et pourquoi donc ?

« C’est la sécurité qui devait fermer ces structures, ils étaient sur ce travail, il y a eu bien d’interférence entre temps… »

Ousmane K. Tounkara

A LIRE =>  UBA Africa Conversations : les panélistes optimistes sur la capacité de l'Afrique à sortir de la crise de la covid-19
- Advertisement -

A lire également

L'info première en Guinée

Labé-  La commune et les bouchers accordent leurs violons sur le prix de la viande

Alors que le prix au kilo de la viande a subitement flambé les jours qui ont précédé la célébration de l’Aïd el Fitr 2020,...

Labé- Les sapeurs pompiers veillent-ils sur l’hôpital ou sont-ils là pour extorquer de l’argent aux citoyens ?

Postés à la façade d’entrée de l’hôpital régional de Labé pour faire régner l’ordre et faire respecter les mesures d’urgences sanitaires, certains agents de...

AKB massacre Bantama Sow: « je n’attends rien de ces plaisantins »

Le projet entamé par le ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique dans le cadre d’indemniser les gloires du pays suscité...

“Si nos salaires de mars, avril et mai ne sont pas payés, nous allons boycotter la reprise des cours”, menace le SEPGUI

Privés de salaires depuis par les fondateurs des écoles depuis le début de la crise sanitaire de Coronavirus, les enseignants du privé de Guinée...

Couvre-feu en Guinée : des bavures des forces de l’ordre signalées dans les périphéries de Conakry

Les plaintes se multiplient contre les forces de l'ordre depuis l'instauration du couvre-feu pour empêcher la propagation de la maladie à Coronavirus en Guinée....
0 Shares
x