Le pont  de  Safatou situé à la  porte  d’entrée  Ouest  de  la  ville  de  Labé  sur  la  nationale  Labé  Conakry et  en  face  du  complexe  hôtelier du  même  nom  s’est  dégradé au  point  de  s’affaisser  et  serait  même au  bord  de  la  rupture  si  rien  n’est  fait.

La  situation  critique  où  se  trouve  cet  ouvrage  de  franchissement  figurait  en  bonne  place dans  les  promesses  faites par  le  préfet  de  Labé  Elhadj  Safioulaye  Bah  à  son  retour  à  la  tête  de  la  préfecture  le  5 janvier dernier.

Ce lundi 20 mars après  maintes  démarches  les  travaux  s’ouvrent  officiellement  sur ce  site.

Pour  l’occasion notre  rédaction  a  volé  une  poignée  de  mots  à l’héritier  des  Boubandyan :

« à  partir  de  ce  lundi ,les  travaux  vont commencer ,ils  vont  commencer  par  faire  une  déviation, quand  la  déviation  sera  faite ,casser  le  pont ,dans  un  délai  de deux  mois  au  plus  tard le  pont  sera  terminé.

C’est  une  entreprise  installée  à  Conakry mais  dont  le  directeur  est  originaire  de  Labé, ce  qui m’amène  à  croire que  lui  même  fera  en  sorte que  ce  pont  pour  l’histoire  sera  bien  fait….

Ce  que  je  demanderai  justement  aux  usagers c’est  d’abord respecter  les  travailleurs  là  bas, de  rouler  doucement  à  partir   de  la station, de  comprendre  le  danger  qu’ils  font  courir aux  travailleurs  s’ils arrivent  là  bas  à  grande  vitesse. C’est  un travail  d’utilité  publique ,que  chacun  sache  que  c’est  pour  lui  que  ce travail  est  fait. »

                                                                                                       Ousmane  Koumanthio  Tounkara

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here